All for Joomla All for Webmasters

Sahel

Centre du Mali: 24 personnes qui étaient soupçonnées d’être jihadistes libérées

Vingt-quatre personnes arrêtées par l’armée malienne lors d’une opération anti-jihadiste le 11 février dans la région de Mopti (centre du Mali), ont été libérées sans charge, a annoncé dimanche à l’AFP leur avocat. “Mes 24 clients accusés injustement d’être des jihadistes ont été libérés samedi”, deux semaines après leur arrestation, “les enquêtes ont prouvé qu’ils n’étaient que de simples citoyens”, ...

Lire la suite...

Bamako-Gao, Gao-Niamey, Niamey-Ouaga…: Le calvaire des migrants

Raquettes, tracasseries routières, traitements inhumains des passeurs sont, entre autres, les souffrances que subissent les migrants à destination d’Europe. C’est le constat fait par une mission conjointe menée par le Réseau Afrique-Europe Interact avec des associations de migrants. Ils ont partagé cette information avec la presse la semaine dernière à la faveur d’une conférence de presse. Pour constater de visu ...

Lire la suite...

Immigration : Le Laissez-passer européen, un pas supplémentaire vers l’expulsion à tout prix

Alors que des hauts fonctionnaires africains et européens se réunissent à Malte les 8/9 février 2017 à mi-parcours du processus de la Valette, l’Union européenne fait un pas de plus pour restreindre la mobilité des personnes migrantes et imposer sa loi aux pays d’où viennent la majorité d’entre elles, sous la forme du « laissez-passer européen », adopté sans bruit ...

Lire la suite...

Lutte antiterroriste : les pays du G5 Sahel s’acheminent vers la création d’une force commune

« En première ligne contre le terrorisme », les pays du G5 Sahel ont annoncé lundi vouloir réaliser leur projet de force commune destinée à combattre les groupes jihadistes, qui utilisent notamment le Mali comme « base de repli ». Ce sommet, qui regroupait à Bamako cinq chefs d’État (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), intervient moins de trois semaines après l’attentat-suicide du 18 janvier, ...

Lire la suite...

Les chefs d’État de l’Union africaine acceptent la demande d’adhésion du Maroc

Les chefs d’État de l’UA réunis à Addis-Abeba lundi ont admis le royaume du Maroc au sein de la grande famille africaine. Outre l’élection du nouveau président de la Commission de l’Union africaine, c’était l’événement le plus attendu de ce 28e sommet des chefs d’État de l’organisation : lundi 30 janvier, quatre mois après qu’elle a été déposée, la demande d’adhésion ...

Lire la suite...

Le président guinéen, Alpha Condé, élu à la tête de l’Union africaine

Au 28e sommet des chefs d’État de l’Union africaine à Addis-Abeba, lundi, le président guinéen Alpha Condé a été désigné par ses pairs pour succéder à son homologue tchadien Idriss Déby Itno à la présidence tournante de l’organisation. L’élection à la présidence tournante de l’organisation panafricaine a eu lieu pendant une réunion à huis clos, avant la cérémonie d’ouverture du ...

Lire la suite...

Le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu président de la Commission de l’UA

Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, a été élu lundi à la tête de la Commission de l’UA, où il remplace la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma. Le suspense a été de courte durée : le Tchadien Moussa Faki Mahamat a été élu président de la Commission de l’Union africaine (UA) avec 39 voix sur 54. Au terme des trois ...

Lire la suite...

Exclusif: Sommet Union africaine : Pour excès de zèle, le Togo et le Maroc évitent de justesse un incident diplomatique au Sheraton.

Alors que les manœuvres s’intensifient avec les apartés dans les chaumières des officines diplomatiques et des résidences privées des chefs d’état, un incident diplomatique entre le Togo et le Royaume chérifien hier dimanche à l’hôtel Sheraton d’Addis Abeba. La sécurité du Roi Mohamed VI a refusé l’accès à l’enceinte de l’hôtel au ministre des Affaires Étrangères du Togo. Une vive ...

Lire la suite...

Union africaine : le 28e sommet des chefs d’État s’ouvre dans l’incertitude

Les chefs d’État ont deux jours pour se prononcer sur un certain nombre de sujets épineux, dont l’élection du nouveau président de la Commission et la demande d’adhésion du Maroc à l’organisation panafricaine. Le 28e sommet des chefs d’État de l’Union africaine (UA) vient de s’ouvrir à Addis-Abeba pour deux jours (30-31 janvier). Depuis hier déjà, alors que les présidents se ...

Lire la suite...

Commission paix et sécurité de l’UA : le Nigeria peut-il mettre fin à la domination de l’Algérie ?

Réunis les 30 et 31 janvier à Addis-Abeba, les chefs d’État de l’Union africaine (UA) devront élire l’ensemble des commissaires de l’organisation. Parmi eux, celui qui prendra la tête du Conseil de paix et de sécurité fait l’objet d’une intense bataille entre l’Algérie et le Nigeria. C’est presque devenu un monopole algérien : le Conseil de paix et de sécurité, ...

Lire la suite...