​MALI : Le prix du ciment à la baisse dès demain vendredi (ministre)

« Alhamdourillah ! Un grand relâchement ! », s’écrit un entrepreneur du secteur des BTP à l’annonce de la bonne nouvelle sur la baisse du prix de la tonne de ciment. Le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, a rencontré jeudi, les producteurs de ciment, les importateurs, les grossistes et les revendeurs pour discuter du sujet.

« À l’issue de la rencontre, les industriels s’engagent à fournir le ciment local au prix indicatif plafond à l’usine à 87 500F, la tonne », a posté sur Tweeter la Direction du commerce et de la concurrence après les échanges entre le ministre et les opérateurs.

Le prix à la consommation est de 95 000 Fcfa la tonne à partir de demain, 25 juin 2021. Le prix du ciment importé est ramené à 100 000 Fcfa, la tonne à partir du 25 juin 2021 et sous huitaine à 95 000 Fcfa, selon la même source.

La tonne est vendue depuis plus d’une semaine à 120.000 Fcfa. « Le pire est que le ciment connaît une rupture de plus en plus handicapante pour les chantiers », regrette un technicien en génie civile qui dirige plusieurs chantiers à Kati et dans d’autres quartiers de la capitale.

Source : L’ESSOR

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...