Pour l’apaisement social : l’AMPS initie une Nuit du Sanankuya

Mali, Bamako, Sinankuya,

Faire la promotion de la paix sociale, c’est le credo de l’association malienne pour la  promotion du  « Sanankuya«  (l’AMPS). A la faveur d’un événement dénommé ‘’La Nuit du Sanankuya’’, elle a tenue à donner un sens au cousinage à plaisanterie dans notre pays.

Le café de presse du groupe liberté a servi de cadre pour l’association malienne pour la promotion du « Sanankuya » (l’AMPS) d’abriter la nuit du « Sanankuya », le dimanche 30 décembre 2018, sous le haut parrainage de Kalifa Koné,  représentant du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine.

Pour couronner la fin d’année,  l’AMPS a saisi l’occasion de donner plus de visibilité à ce vivier d’apaisement social dans une ambiance festive. Le président de l’AMPS, Sékou Siraman Diarra, a expliqué que cette nuit consiste à donner plus d’éclat à cette merveille sociale qui a tendance à être négligée par les autorités du pays.

Au cours de cette nuit,  les délégations des cellules de l’AMPS sont venues de toutes les localités du pays. Parmi ces localités, on peut citer : Bougouni, Siby, Ségou, Yanfolila, Dioila.

L’Association malienne pour la promotion du Sanankuya a profité de l’occasion pour présenter au grand public les membres de son nouveau bureau fraichement remanié. Il s’agit d’un bureau composé de 37 membres avec à sa tête, Sékou Siraman Diarra, reconduit au poste de président.

L’occasion a été mise à profit par le représentant du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Kalifa Koné, de rappeler que le Sanankuya est l’un des piliers de la cohésion sociale du Mali. Au passage, il a fait remarquer que ce mécanisme social est un instrument d’intégration africaine. Suivant ses explications, dans la majeure partie des pays de l’Afrique de l’ouest,  les communautés se reconnaissent dans le Sanankuya. « C’est grâce à ce vivier d’entente sociale que les noms de famille sont devenus des identités culturelles de bon vivre ensemble« , a témoigné M. Koné.

La Nuit du « Sanankuya »  a permis également au public de savourer les  prestations d’une pléiade d’artistes invités pour agrémenter la soirée. Tous ont lancé des messages pour la consolidation de la paix, la cohésion sociale et la sécurité à travers le  » Sanankuya ». Vivement la prochaine nuit pour renforcer la cohésion sociale.

L’indicateur du renouveau

Lire aussi

Mali : la CMA maintient la pression sur la junte autour de l’accord d’Alger...

Une réunion entre la junte et la CMA, qui cherche à obtenir des garanties sur la mise en œuvre de l’accord de paix ...

Mali : Ni civil ni militaire à la présidence de la transition, CNSP et Cédéao partagent la poire...

À la faveur de son dernier mini-sommet sur la crise malienne à Peduase au Ghana, la Communauté économique des États...

Législatives au Burkina: la commission électorale clôt le dépôt de candidatures...

C’est ce mardi 22 septembre à minuit que s’est clôturé le dépôt des dossiers de candidature à la commission na...

Présidentielle en Côte d’Ivoire: Pascal Affi N’Guessan rejoint l’appel de l’op...

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), l’un des quatre candidats à l’élection présidentielle d’oc...