Mali : Aéroport International Modibo Keita de Bamako, voici ce qu’il s’est passé avec Mme Yeah Samaké

Madame Yeah Samaké, Bamako, Aéroport, Arme, Mali,

A travers une publication Facebook, nous apprenions que la femme de l’ancien ambassadeur du Mali en Inde et ancien candidat à l’élection présidentielle du Mali de juillet 2018 a passé tous les contrôles de l’aéroport international Modibo Keita Sénou avec une arme à feu chargée de balles.

Nous savions déjà que la brigade de Coulou, chargée de contrôler les sacs à main à l’aéroport n’est pas professionnelle. Certains agents ignorent complètement la législation. Un des journalistes de maliactu.net ayant refusé de donner des « cadeaux » a été empêché de passer le contrôle de sécurité à cause d’une batterie de son appareil photo volant qui respecte bien la réglementation. Il a fallu l’intervention du chef d’escale de Air France pour rappeler la loi au policier en question.

Et voici la conséquence de ce laxisme et ce manque de professionnalisme de la brigade de Coulou

Quelques recommandations

1 – Un passeport diplomatique permet de passer plus vite mais ne dispense pas des fouilles ou du contrôle des bagages
2 – Des agents de police de la brigade de Coulou doivent arrêter de demander des cadeaux aux voyageurs et qu’ils apprennent plutôt à connaitre la législation et les mesures de sûreté
3 – Un passager accompagné d’un enfant à bas âge ou d’un bébé est prioritaire

4- Les agents de la douane et du contrôle des documents doivent se tenir débout au lieu de s’assoir confortablement en regardant les passagers défiler

5 – Tout le personnel doit rester professionnel pendant le service et éviter de se familiariser avec les voyageurs (c’est la première étape du processus de corruption et de négligence)

Au gouvernement

6 – Création d’une agence nationale de titres sécurisés : Elle sera compétente dans le domaine de la production et de l’acheminement des titres sécurisés et répondra aux besoins exprimés des administrations de l’État par la mise en commun des compétences d’administrations diverses. L’agence sera au cœur des évolutions en matière de modernisation et de rationalisation des moyens de l’État.

Nord sud journal avec maliatu

Lire aussi

Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...
Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...