All for Joomla All for Webmasters

Nasser : « Nous voterons IBK pour deux raisons  »

Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed dit Nasser, l’aménokal des Kel Ansar

Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed dit Nasser, l’aménokal des Kel Ansar

Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed dit Nasser, l’aménokal des Kel Ansar est un fervent supporteur d’Ibrahim Boubacar Keita, le président malien sortant, et candidat à sa propre succession. Apres avoir appelé sa tribu à voter IBK, au début de ce mois de Juillet, accompagné de l’autre Amenokal des Ifoghas, Mohamed Ag intalla, Nasser était à Nioro du Sahel pour tenter de convaincre le chérif de cette localité d’ appeler à voter IBK. Interview.

Nord Sud Journal : Le 3 Juillet dernier, vous et Mohamed Ag Intalla, l’amenokal des Ifoghas, étiez chez Mohamed Ould Cheickna, le chérif de Nioro. Est-ce que c’était pour lui demander de soutenir le candidat IBK ?

Nasser : De notre propre initiative, nous avons effectivement discuté avec notre doyen, Mohamed Ould Cheickna pour lui demander de soutenir le président IBK pour un second mandat. Nous avons passé quelques jours chez lui  et le chérif de Nioro nous a dit qu’il n’a pas de candidat. Durant le séjour, notre aîné est tombé malade. Il avait envoyé un de ses fils nous dire qu’il viendra à Bamako pour rencontrer le président IBK lui-même. Nous avions bon espoir qu’il allait appeler à voter en faveur d’IBK, mais  à notre grande surprise, nous avons appris le vendredi dernier qu’il a donné son soutien à Aliou Boubacar Diallo du parti ADP-Maliba.

Vous avez décidé de soutenir le président sortant IBK. Qu’est-ce qui explique ce choix ?

Nous voterons IBK pour deux raisons : La première, c’est à cause de la considération qu’il avait pour notre défunt chef, Mohamed Elmehdi Ag Attaher, chef Almehdi  jusqu’à sa mort. Lors de son décès, IBK lui a rendu tous les hommages de la nation. La deuxième raison, c’est l’application de l’Accord pour la paix. Cet accord a été signé sous l’égide d’ IBK et nous pensons qu’il est mieux placé pour mener  son application.

Pourtant certains membres de votre tribu ont dit ouvertement qu’ils ne sont pas d’accord avec ce choix.

Les chefs des fractions sont avec nous ainsi que les 35 membres du conseil de la tribu de Kel Ansar. Nous avons dit aux chefs de fractions qui sont avec la chefferie traditionnelle de se manifester, c’est ce qui explique cette déclaration qui circule sur les réseaux sociaux et signée  par les chefs de fraction de Kel Ansar. Il y a certains membres de la tribu qui ne sont pas d’accord avec notre position politique, et je les comprends. Ils ont peut-être pris des engagements avec d’autres candidats. Je respecte la position de chacun, mais la tribu de Kel Ansar va voter  IBK.

Propos recueillis par Ali Coulibaly