All for Joomla All for Webmasters

Découpage territorial: Vers la création de 10 nouvelles régions et 4 autres communes à Bamako

Mohamed Ag_Erlaf, ministre de l’Administration territoriale. @DR

Très attendu depuis la signature de l’accord de paix en 2015, le gouvernement du Mali va bientôt proposer à l’assemblée nationale un nouveau découpage territorial. Le projet de ce futur découpage a fuité et ne fait pas l’unanimité. 

Le projet de découpage administratif en cours a fuité sur les réseaux sociaux, en début de semaine. Dans ce projet le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, envisage de créer  dix nouvelles régions et quatre autres communes pour le District de Bamako. Au Total, le Mali devra compter vingt régions et dix communes pour le district de Bamako.

Dans le sud du pays, le ministre Ag Erlaf envisage de créer les régions de Bougouni, Dioïla, Koutiala et Kita. Alors que Bandiagara, San et Douentza seront érigés en région dans le centre. Dans l’actuelle région de Kayes, deux nouvelles régions seront érigées prés de la frontière avec la Mauritanie. Il s’agit de la région de Nara et celle de Nioro du Sahel. Quant à la dixième nouvelle région préconisé par Ag Erlaf, elle sera coincée entre Douentza et Tombouctou et aura pour nom la région de Gourma dont la capitale est Gourma Rharous.  Ces nouvelles régions s’ajouterons aux autres déjà existantes, les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni, Ménaka.

Dans ce même projet de découpage territorial, le district de Bamako comptera quatre nouvelles communes, il s’agit de la commune VII avec comme quartiers Sebenicoro, Samaya, Djicoroni para,  Kalabanbougou, … la commune VIII aura comme quartiers Kalabancoro, Missala, Sabalibougou, Kabala, …, alors que la commune IV qui aura Sangarébougou, Dialakorodji,  Seydoubougou… et la commune X comptera trois quartiers : Souleymanebougou, Moribabougou et Titibougou.

Dans ce document, il est précisé que les régions et le district sont érigés en collectivités territoriales de région et de District. Les régions portent les noms de leurs chefs-lieux, les cercles composants les régions sont érigés en collectivités territoriales de cercles et portent chacune le nom de son chef-lieu. Télécharger ici le projet de découpage territorial. 

Si ce découpage fait des heureux, ce n’est pas le cas de tout le monde.  Des leaders de la zone de Goundam, dans la région de Tombouctou contestent ce projet, eux qui avaient vu leur demande d’ériger leur  cercle en région refusée, ne comprennent pas  pourquoi la commune de Léré qui faisait parti de leur collectivité s’est transformée en cercle. Alors que du côté de Gao, le général Alhadji Gamou, chef du GATIA semble n’est pas être satisfait de ce découpage territorial. Il avait demandé d’ériger sa localité en région, celle de Alata, qui a pour chef lieu Azawa.

La carte de la région de Atala soutenue par le Général Ag Gamou et la communauté Imghad.

Nord sud journal