3 morts dans une attaque contre le QG de G5 Sahel à Sévaré

Une fermée, après l’explosion de la voiture piégée, se lève au-dessus du QG du commandant de la force du G5 Sahel ce 29 juin 2015 à Sévaré. Crédit : Moise Thomas pour Nord Sud Journal
Une fermée, après l’explosion de la voiture piégée, se lève au-dessus du QG du commandant de la force du G5 Sahel ce 29 juin 2015 à Sévaré. Crédit : Moise Thomas pour Nord Sud Journal
Une fermée, après l’explosion de la voiture piégée, se lève au-dessus du QG du commandant de la force du G5 Sahel ce 29 juin 2015 à Sévaré. Crédit : Moise Thomas pour Nord Sud Journal

Le quartier général du commandement de la force du G5 Sahel a été attaqué ce vendredi peu après la première du vendredi. « Il y a eu d’abord une forte explosion qui a fait trembler la terre, puis nous avons entendu des tirs », explique un habitant proche du lieu de l’attaque.

« Il y a eu une attaque à la voiture piégée contre le poste de commandement », a dit le général Didier Dacko, commandant de la force du G5 qui se trouve en réunion au Niger au moment de l’attaque.

Cette attaque a fait plusieurs morts et des blessés. « L’attaque s’est soldée par un bilan provisoire de trois morts, dont deux militaires et un civil, ainsi que huit blessés légers », annonce le G5 Sahel. « Les premiers blessés ont commencé à venir à l’hôpital à partir de 14h. La situation actuelle au niveau de l’hôpital est de trois morts, dont deux sont soldats du G5 Sahel et un civile qui a été identifié grâce à sa carte d’identité malien», a dit le médecin de l’hôpital de Sévaré, Dr Djibril Kassogué. Qui ajoute: « Il y a eu 8 huit blessés, dont 4 militaires et un civil. Les trois autres blessés sont suspectés d’être les assaillants. La vie des blessés n’est pas en danger ».

Selon le porte-parole du G5 Sahel, certains assaillants ont été arrêtés pendant l’attaque. «Deux assaillants ont été tués capturés vivants », annonce Abdoul Salam DIAGANA, le porte-parole du G5 Sahel.

C’est la première fois que le quartier général du commandement de la force du G5 Sahel est visé par une attaque qui n’est pas encore revendiquée mais porte la marque des groupes djihadistes liés à Al Qaida.

Installé à sévaré, dans le centre du Mali depuis 2017, le quartier général du commandement de la force du G5 Sahel coordonne les opérations des soldats des pays du Sahel engagés dans la lutte contre les groupes djihadistes au Sahel.

                               Quelques images du QG du G5 Sahel après l’attaque.

Thomas Moise, à Sévaré

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...