À peine nommé, Me Baber Gano veut quitter le gouvernement

C’est désormais officiel : le gouvernement Boubou-I a failli connaître sa première grosse défection. En effet, le tout nouveau ministre de l’Intégration africaine, non moins secrétaire général du parti au pouvoir, Me BaberGano, ne veut pas du département à lui confié par le président de la République. Dès sa nomination, dimanche 5 mai, il a qualifié, en présence de proches, cette décision présidentielle d’insulte à l’endroit du parti au pourvoir. Le parti qui, selon lui, a permis à IBK d’accéder au pouvoir et l’a sorti des griffes de Soumeylou BoubèyeMaïga. Jusqu’au moment où nous bouclions, hier, Me BaberGano n’avait pas encore effectué sa passation, donc avait refusé de prendre fonction. Cela, malgré les médiations dont on attend les résultats.

Nouvelle Libération

Lire aussi

Mali-Burkina Faso: retour sur l’opération qui a permis de libérer les otages enlevés au Benin...

Drones de surveillance, hélicoptères de combats, avions de chasse F-16, avions de largage des parachutistes, plusieurs...
Signature, Accord de paix, Mali,

Mali : accord pour la paix, quatre ans après, la paix reste un mirage...

Voilà quatre bonnes années que le Mali a signé un accord pour la paix et la stabilité le 15 mai 2015 avec des groupe...
Opération, Barkhane, Mines artisanales, Sahel, Mali,

Mali : « c’est l’arme des lâches », l’opération « Barkhane » face aux mines artisa...

Les engins explosifs improvisés, principale menace contre l’armée française au Sahel, soulignent le caractère vici...
Rencontre, Accord politique, Boubacar Alpha Bah, Gouverneurs, Elections, Mali,

Mali : mise en œuvre de l’accord politique, le ministre chargé de l’administration du territo...

‘’La réussite des réformes politiques et institutionnelles,  le dialogue politique, stabilisation du pays en trou...