Acquisition des blindés au Mali : Pourquoi Boubou Cissé a passé par les Emirats arabes unis pour acheter des engins russes ?

Boubou Cissé, Voyage, Abou Dhabi, MINUSMA, Mali,

Dans un communiqué datant du 17 février dernier, le ministre malien de la défense, Dahirou Dembélé a annoncé que l’armée malienne n’a pas accepté de réceptionner des blindés de type Typhon MRAP, c’est-à-dire capables de résister à une attaque à la mine.

Ces blindés de la « discorde » sont au nombre de 18 selon Sega Diarrah. Les engins concernés ne correspondent pas aux caractéristiques des engins commandés par le gouvernement malien avec les Emirats Arabe Unis. Pourtant, les négociations et les contrats ont été supervisés par le premier ministre Boubou Cissé et assisté par l’ambassadeur du Mali aux Émirats Arabe unis, Boukary Sidibé alias Kolon.

Le gouvernement malien n’a pas publié le prix d’acquisition de chaque Blindé jusqu’à sa livraison à Bamako. Aucune transparence dans cette affaire qui ressemble à un autre scandale comme celui des avions cloués au sol. Cependant, selon nos investigations, chaque Blindé aurait coûté au peuple malien un milliard des Francs cfa. L’ensemble des cents blindés commandés auraient donc coûté au budget de l’État 100 milliards des francs CFA, soit l’équivalent de l’argent nécessaire pour les travaux de la route Bourem-Anefis-Kidal.

Cependant au-delà de ce nouveau scandale, pourquoi le premier ministre Boubou Cissé passe par le biais des Emirats Arabe Unis pour payer des engins de fabrication russe ? Pourquoi le gouvernement malien ne commande ces blindés directement avec la Russie ? Selon une source bien informée, acheter les 100 blindés de type Typhon MRAP de fabrication Russe via les Émirats arabes unis serait une prouesse des responsables maliens pour toucher des retro commissions illégales.

Jack Dzaku

Lire aussi

Mali: les banques resteront fermées ce lundi...

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF-Mali) a annoncé ce dimanche, 12 juillet...

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...
Tiébilé Dramé, Dilague, Terroristes, Amadou Kouffa, Iyad Ag Ghaly, Mali,

Mali: le Parena de Tiébilé Dramé « déplore » l’utilisation des forces anti terroristes...

DÉCLARATION DU PARENA SUR LA CRISE POLITIQUETrès inquiet de la dégradation de la situation politique, le PARENA expri...

Mali: un parti politique de la majorité demande la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé...

COMMUNIQUELa Convergence pour le Développement du Mali «CODEM» est profondément préoccupée, par la situation socio...