Affaire de Coup de fil entre le PM Boubeye et Ag Bakabo: Marie Dosé, avocate de l’association des amis de Ghislaine Dupon et Claude Verlon: « Seul le juge peut décider des suites »

Alors que deux medias français viennent de faire de nouvelles révélations sur la mort des deux journalistes français en 2013 à Kidal, en citant le nom du premier ministre malien comme étant en contact avec un des commandos du rapt, les familles des victimes attendent désormais une meilleure collaboration entre les juges maliens et français.

Selon de nouveaux éléments de l’enquête sur la mort de Ghislaine Dupon et Claude Verlon que révèlent l’AFP et L’Express, les juges ont recueilli un témoignage troublant, il y a à peine un mois. Selon un témoin, une des sources avait confié qu’un des auteurs de l’assassinat des deux journalistes de RFI « était en relation avec un officiel malien ». Cette information lui aurait été ensuite confirmée par un ancien officier français. Celui ci lui aurait dévoilé l’existence d’une conversation entre d’une part Baye ag-Bakabo, le chef du commando qui a enlevé et exécuté Ghislaine Dupont et Claude Verlon, et d’autre part, l’actuel Premier ministre, BoubèyeMaïga, à l’époque ministre malien de la Défense. Cette conversation aurait été interceptée par les Américains.

Collaboration

« Cette information est issue de l’instruction judiciaire en cours et seul le juge peut décider des suites à lui donner », a confié à Nord sud journal, Marie Dosé, avocate de l’association des amis de Ghislaine Dupon et Claude Verlon. « Ce que nous espérons, c’est une meilleure collaboration entre la justice française et la justice malienne », dit-elle. Au niveau de l’association des amis de Ghislaine et de Claude Verlon, on insiste sur l’exploration de toutes les pistes. « Il est vrai que la personnalité et les relations qu’ont entretenues les principaux suspects avec tel ou tel sont à étudier de près. Sinon à quoi bon parler d’enquête ! », dit pour sa part Pierre-Yves Schneider, représentant des familles de Ghislaine Dupon et Claude Verlon. « Nous insistons depuis cinq ans pour que toutes les pistes soient explorées afin que l’on puisse arrêter et juger les tueurs et les commanditaires, mais aussi que toute la lumière soit faite sur les circonstances et les raisons de cet enlèvement suivi quelques minutes plus tard des assassinats de Ghislaine et Claude. Nous avons le sentiment qu’un seul scénario a été retenu, tant sur les ravisseurs que sur leurs motivations, alors que des indices nombreux vont dans le sens d’un dossier complexe ou des acteurs multiples pourraient être concernés si ce n’est directement impliqués », ajoutil.

Grotesques

Contacté par RFI vendredi soir, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga dénonce « le caractère farfelu de ces allégations » et parle d’accusations « totalement grotesques ». Et d’ajouter : « J’en aurais ri n’eût été le respect dû à la mémoire de Ghislaine et Claude ». En tout cas, les familles des victimes veulent que l’instruction soit plus active et moins timide, tant à Paris que si possible à Bamako. C’est pour cela qu’ils viennent de demander l’audition de l’ancien président François Hollande et celle de Bernard Bajolet, l’ancien patron des services secrets, la DGSE, en tant que témoins clefs de cette période très troublée de fin octobre.

Lire aussi

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...

DIRECT Mali : 2 morts et plusieurs blessés à Tombouctou...

Des tirs ont provoqué plusieurs blessés dans la ville de Tombouctou lors d’un rassemblement de jeunes de la vill...