Afrique de l’Ouest : Affaire du 3ème mandat, Buhari appelle ses homologues à respecter leurs constitutions

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, appelle les présidents d’Afrique de l’Ouest à respecter la limite constitutionnelle de leur mandat. L’affaire du 3èm mandat en Afrique est le socle des violentes manifestations.

« Il est important qu’en tant que dirigeants de nos différents États membres de la Cedeao, nous respections les dispositions constitutionnelles de nos pays, notamment en ce qui concerne la limitation des mandats. C’est un domaine qui génère des crises et des tensions politiques dans notre sous-région », a-t-il déclaré.

Cette déclaration fait suite à la décision du président ivoirien Alassane Ouattara et du président guinéen Alpha Condé de se présenter pour un troisième mandat dans leurs pays respectifs.

Les propos du président Buhari ont été tenus lors d’un sommet des dirigeants du bloc régional, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui s’est tenu à Niamey, la capitale du Niger.

Avec Bbc

Lire aussi

Mali : la restitution des macarons et véhicules de service de l’Etat se déroulent normalement...

Les opérations se déroulent normalement .Lundi, à l’entrée de l’immeuble abritant direction générale de l’ad...

Démocratie en Côte d’Ivoire, le rapport d’Alioune Tine qui accable Abidjan...

À une semaine de la journée internationale de la démocratie, un rapport accable la Côte d’Ivoire. Il faut souligne...

Mali : vers une transition politique, ambitions et suspicions paralysantes...

Le Mali est en ère de prédilection ! Pour nombre d’observateurs avertis, la crise de confiance entre les chapel...

Mali : M5-RFP pour une transition civile avec une durée de 18 ou de 24 mois...

Concertations autour de la Transition Malienne. Le M5-RFP opte pour une transition politique civile. Au moment où les t...