Arrestation par la DGSE de deux personnes liées au groupe Ansar dine à Bamako

Boubacar Cissé alias Boury, intime du Djihadiste Amadou Kouffa et fournitsseur du groupe en en panneaux solaires, pièces détachées des motos et des véhicules selon la DGSE. @DGSE
Boubacar Cissé alias Boury, intime du Djihadiste Amadou Kouffa et fournitsseur du groupe en en panneaux solaires, pièces détachées des motos et des véhicules selon la DGSE. @DGSE

Une unité de la direction générale de la Sécurité d’Etat (renseignement malien), a arrêté deux personnes pour avoir des liens avec les groupe Ansar dine au centre du pays dirige par Amadou Koufa. « Les éléments de la SE ont mis la main sur deux lieutenants de Amadou Kouffa, leader du mouvement terroriste Ansar dine du Macina, le dimanche dernier dans une mosquée à Banankabougou, Bamako », annonce la DGSE dans un communique de presse hier soir. Avant de donner plus de détails sur les deux personnes arrêtées.

Souleymane Barry maitre coranique, cadre d’une secte à Mopti et chargé du recrutement et de l’endoctrinement des jeunes talibés selon le DGSE @DGSE
Souleymane Barry maitre coranique, cadre d’une secte à Mopti et chargé du recrutement et de l’endoctrinement des jeunes talibés selon le DGSE @DGSE

« Il s’agit de Boubacar Cissé alias Boury, une quarantaine d’années, marié et père de 10 enfants, commerçant domicilié à Mopti. Il est un intime du Djihadiste Amadou Kouffi », peut-on lire dans ce communique qui ajoute « C’est d’ailleurs lui, le principal intendant des mouvements du centre du pays. En plus de sa mission de renseignement, il fournit ces groupes en panneaux solaires, pièces détachées des motos et des véhicules ainsi que des denrées alimentaires. Il joue le rôle de médiateur pour la libération des otages locaux enlevés par les groupes terroristes ». Selon toujours les renseignements maliens, la deuxième personne arrêtée est «  Souleymane Barry, la cinquantaine, maitre coranique, cadre d’une secte à Mopti et chargé du recrutement et de l’endoctrinement des jeunes talibés ».

Le groupe Ansar dine dans le Macina mène de nombreuse attaques contre l’armée malienne dans le centre du pays où plusieurs dizaines de soldats maliens ont perdu la vie au cours de cette année 2016.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...