Au Sahel, Washington alloue 30 millions de dollars additionnels à la lutte contre le terrorisme

Les États-Unis vont augmenter leur contribution financière à la lutte contre le terrorisme dans la région ouest-africaine du Sahel, a déclaré mardi à VOA Afrique un diplomate américain de haut rang.

« Nous sommes prêts à engager 30 millions de dollars supplémentaires au cours de l’année prochaine pour renforcer les capacités du secteur civil de nos partenaires en première ligne dans la lutte contre le terrorisme », a affirmé l’ambassadeur Nathan Sales, qui a été nommé lundi envoyé spécial des États-Unis auprès de la Coalition mondiale contre Daesh.

L’ambassadeur Sales, qui occupe aussi les fonctions de coordonnateur de la lutte contre le terrorisme au Département d’État, avait participé le jour même à une conférence virtuelle avec d’autres membres de la coalition composée de 82 pays dont le Nigeria.

L’ordre du jour portait sur les moyens de faire face à la menace croissante de l’État islamique, également connu sous le nom de Daesh, dans le Sahel.

Les fonds annoncés mardi s’ajoutent à « des dizaines de millions de dollars » déboursés par Washington au cours des trois dernières années pour lutter contre le terrorisme au Sahel, a précisé le diplomate.

« Nous voulons collaborer avec les pays de l’Afrique de l’Ouest pour les aider à renforcer leurs capacités pour faire face à cette menace grandissante », a-t-il ajouté.

Ce financement additionnel des Américains arrive à un moment où la France a annoncé une réduction de ses troupes au Sahel, qui seront remplacées par les forces spéciales de l’Union européenne dans le cadre de la Task Force Takuba.

Entre temps, les attaques de militants se poursuivent dans de nombreux pays de la sous-région.

Il y a une semaine, au moins 9 soldats ont été tués lorsqu’une mine terrestre a fait exploser leur convoi dans le nord du Nigeria.

En plus des cibles militaires, les groupes djihadistes ont déjà fait des milliers de victimes parmi les civils et chassé des centaines de milliers de personnes de leurs communautés.

Voaafrique

Lire aussi

DESIGNATION DU 1ER ADJOINT AU MAIRE : Les jeunes de Goundam dénoncent les caprices de l’Ambassade...

Le vendredi dernier, des jeunes de la commune urbaine de Goundam ont battu le pavé pour protester contre la gestion cla...

UNTM-GOUVERNEMENT : Un dangereux bras de fer !...

Après l’échec des négociations entamées avec le gouvernement, la centrale syndicale des travailleurs du Mali (UNTM...

CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION : Vers sa dissolution ou remembrement !...

C’est le moins que l’on puisse dire de la survie du Conseil National de Transition dirigé par Malick Daw car il nou...

MALI : Le M5-RFP s’éloigne du futur gouvernement de transition...

Au lendemain de la démission du gouvernement et de la reconduction du Premier ministre, Moctar Ouane, le comité strat...