AU SOMMET DE L’ETAT : Les prémices d’une arrivée de Bocary Tréta à la Primature ?

BMS, Mali, Bocari Treta, PCA,

Démissionnaire de son poste de président du conseil d’administration de la Banque malienne de solidarité (BMS-SA), le président du Rassemblement pour le Mali (RPM) et de l’EPM préparerait discrètement son arrivée à la Primature pour préparer les futures élections et surtout l’épineuse  révision constitutionnelle.

Depuis la conquête du pouvoir par le parti Rassemblement pour le Mali (RPM) en 2013, seulement un cadre du parti a dirigé la Primature, en la personne d’Abdoulaye Idrissa Maïga. Malgré les qualités avérés et incontestables des cadres du parti RPM qui ne ménagent aucun effort quand il s’agit d’IBK, le choix a toujours porté sur un intrus. Soit un technocrate ou un cadre d’un autre bord politique.    

Du coup, les différents Premiers ministres nommés par le président IBK bénéficient rarement du soutien du parti. Les cadres du parti se sentant ignorés, voire trahis par leur mentor, se transforment en véritables « Bagnengo » (jaloux en chef) pour faire échouer le locataire de la Primature.

A cause de ces rivalités politiques, plusieurs chefs du gouvernement ont échoué à concrétiser leur politique. Il s’agit notamment d’Oumar Tatam Ly, Moussa Mara, Modibo Kéita… La même chasse à l’homme à visage découvert se poursuit contre l’actuel PM, Soumeylou Boubèye Maïga, qui risque aussi de mordre la poussière. Le président du RPM critique ouvertement l’actuel PM sur la gestion de certaines questions brûlantes de la nation et surtout de  profiter de son poste pour relancer son parti.

L’évolution actuelle de la situation du pays, la ruée des élus, opérateurs économiques et hommes politiques vers l’Asma/CFP et surtout l’épineuse question de l’homosexualité et ses conséquences incalculables sur l’unité du Haut conseil Islamique risquent d’avoir raison de Soumeylou Boubèye Maïga.

La rencontre d’IBK et Soumeylou Boubèye Maiga, la semaine dernière et la récente démission du président du RPM et de l’EPM, Dr. Bocary Tréta de son poste de président du conseil d’administration (PCA) de la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) sont des prémices d’un imminent remaniement ministériel avec le poste de PM pour l’ancien directeur de campagne d’IBK et président du RPM.

Il aura la lourde tâche de gagner la victoire de révision constitutionnelle qui tient à cœur le président IBK. Tréta sera-t-il  l’homme providentiel pour IBK capable de relever tous les défis ? Une seule chose est sûre : Dr. Bocary Tréta est aujourd’hui le seul cadre du parti capable de mobiliser tous les cadres du RPM autour du président IBK.

L’indicateur du renouveau

Lire aussi

Mali, B2Gold, fraude, fisc, avions

Mali : le Premier ministre, Maiga accorde 30 jours à B2Gold pour mettre « ses avions » en règle...

Après une suspension de plus de trois semaines à cause d’un grotesque montage permettant à une société contractan...

Mali: deux morts dans une nouvelle attaque contre un campement touareg dans la région de Gao...

Des hommes armés non identifiés ont fait une descente dans le campement de Khakhadou, dans la commune de Intililt, ré...
peulh attaque

Mali: Tabital Pulaaku promet une journée de colère pour dénoncer les « massacre des peulhs »...

Après le Burkina Faso, les peulhs du Mali se préparent à une grande mobilisation pour dénoncer la recrudescence des ...