Burkina : bras de fer avec la banque mondiale sur air burkina

Tandis que les conseillers du président Roch Marc Christian Kaboré hésitent entre recapitaliser Air Burkina ou bien l’adosser à une société d’économie mixte dotée de partenaires étrangers, la Banque mondiale, elle, plaide vigoureusement pour une privatisation de la compagnie aérienne.

Une préconisation qui va à l’encontre des ambitions du directeur général, Blaise Sanou, et surtout du plan stratégique élaboré par le cabinet américain McKinsey, qui recommande de faire d’Air Burkina un opérateur aérien régional, à l’image d’Air Sénégal. D’ores et déjà, le gouvernement burkinabè a validé l’option d’une desserte quotidienne de Bobo-Dioulasso, la seconde ville du pays, et a annoncé le 25 septembre l’ouverture prochaine d’une liaison Ouagadougou/Libreville. En juin dernier, le ministre des transports Vincent Dabilgou avait initié des discussions avec le groupe américain African Global Development.

LC

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...