Burkina : dans un communiqué de « condoléances », les djihadistes présentent leurs « excuses »

Dans un communiqué de « condoléances », en date du 20 septembre 2019, les djihadistes du groupe JNIM lié à Al Qaida reconnaissent leur implication dans l’explosion d’une mine au passage d’un camion de transport, le 8 septembre dans la région du Centre-Nord au Burkina Faso et qui avait fait plusieurs morts. Ils présentent leurs « excuses ».

Les djihadistes de JNIM, liés à Al Qaida communiquent de plus en plus, notamment sur les exactions contre les civils dont ils sont responsables. Dans un communiqué de « condoléances et d’Excuses » en date du 20 septembre dernier, le canal de communication de JNIM, Az-zallaqa Foundation, évoque l’explosion d’une mine au passage d’un camion de transport et qui a coûté la vie à plusieurs civils le 8 septembre dernier. Selon plusieurs sources, cette explosion a fait au moins quinze civiles tués. Dans le même communiqué JNIM assure que « les responsables seront placés sous la législation islamique et qu’ils s’acquitteront des droits légitimes liés à cet acte » sans donner plus de détails.

Ce n’est pas la première fois que JNIM publie un communiqué sur ses exactions dont les civils sont victimes. Il y a quelque semaines, le groupe avait publié un communiqué dans lequel il confirme être à l’origine de l’explosion d’une mine au passage d’un bus de transport en commun entre Bamako et Gao au Mali. Il y avait plusieurs morts et des blessés. Là aussi le groupe JNIM affirme qu’il allait juger ses combattants poseurs de la mine responsable de la mort des civils.

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...