Burkina-Faso : au moins 15 terroristes tués dans une nouvelle attaque

Le camp de Toeni dans la province du Sourou a été attaqué par des groupes armés terroristes hier. Les assaillants ont pénétré de force dans le camp.

Le camp regroupe deux entités différentes : les gendarmes du GARSI(le groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention) une unité des forces armées burkinabè et les militaires du détachement de Toeni. Ils sont arrivés sur plusieurs motos avant d’ouvrir le feu sur les soldats burkinabè.

La riposte a permis de tuer plusieurs terroristes, une vingtaine selon des FDS. Au moins quinze corps des assaillants ont été retrouvés d’autres ont été emportés par les même terroristes selon une source sécuritaire. Une vingtaine de motos et plusieurs armes ont été abandonnées par les terroristes.

Un mort et cinq blessés côté FDS

Un sergent de l’armée de terre a perdu la vie dans l’attaque, cinq autres ont été blessés.

Rappelons que dans la matinée du 29 mars 2020, un véhicule d’une patrouille mixte a sauté sur un engin explosif improvisé dans la province du Sourou. L’incident avait fait trois morts dans les rangs de la gendarmerie et trois autres blessés. La zone de Toeni dans la province du Sourou est devenue un véritable bourbier de l’armée burkinabè. Elle abrite un grand nombre de terroristes qui ne cessent d’attaquer les positions de l’armée, plusieurs soldats y ont perdu la vie ainsi que des civils.

Malgré les efforts de l’Etat à anéantir ce terreau des terroristes la résistance des assaillants demeure remarquable dans une zone frontalière très poreuse avec le Mali.

libreinfo

Lire aussi

Mali : un convoi de l’Imam Mahmoud Dicko victime d’un accident de circulation sur la route de Ni...

L’imam Mahmoud Dicko  accompagné de Dr Choguel Kokala Maïga  a été reçu, hier, à Nioro du Sa...

Mali : Enlevé il y’a près d’un mois, le chef militaire du HCUA à Amrouch retrouvé mort...

Les faits sont survenus, le mardi 11 août dernier, dans le cercle de Goundam, région de Tombouctou. Le corps sans vie ...

Crise au Mali : le mouvement de contestation refuse de rencontrer le président Ibrahim Boubacar Ke...

Le M5-RFP a rejeté la proposition de Goodluck Jonathan, envoyé comme médiateur par la Communauté économique des Eta...

Mali : le chérif de Nioro à Dicko et compagnons : « J’accuse le M5-RFP d’être resté loin de...

L’autorité morale du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), l’imam Mahmoud Dicko, &nbs...