Burkina-Faso : la situation des opérations de sécurisation, plusieurs morts et des blessés

L’état-major général des armées initie le «Point de situation hebdomadaire des opérations de sécurisation » une vingtaine de terroristes neutralisés à Petenaye et Kelbo et trois militaires tués durant la période du 05 au 14 juin.

A l’image du point hebdomadaire fait aux médias par la Force Barkhane, la Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées a initié un mini bulletin d’information dénommé «Point de situation hebdomadaire des opérations de sécurisation » pour rendre compte à la presse notamment des activités des forces armées nationales dans la lutte contre le terrorisme.

Le premier numéro qui couvre la période du 05 au 14 juin fait état de « 53 opérations de sécurisation de marchés et lieux de cultes,  au moins 4 Engins Explosifs Improvisés découverts et détruits et 11 opérations aériennes (Frappes, reconnaissance, escorte, EVASAN) ».

Le point pour ladite période fait état de 19 terroristes neutralisés dont 7 dans une embuscade vendredi 12 juin contre une unité du détachement de Sollé en mission de reconnaissance vers Petenaye et 12 autres dans l’attaque du détachement de Kelbo, province du Soum, le mercredi 09 juin (qui a vu un militaire tué et 5 autres blessés). Deux autres soldats ont été tués dans l’attaque à l’engin explosif improvisé dans les environs de Mentao d’une escorte de camions civils de ravitaillement par une section du détachement de Djibo le samedi 06 juin.

Un appui aérien aux opérations de ratissage côté burkinabè suite à l’attaque de Kafolo BAC (République de Côte-d’Ivoire) et une sécurisation des travaux d’installation de la fibre optique dans le cadre du projet Backbone » ont également été effectués par les Forces armées nationales selon le point.

Radio oméga

Lire aussi

Mali : l’ex-ministre Mohamed Ali Bathily révèle le plan d’action du rassemblement du vendr...

 » Les ministères, gouvernorats, préfectures et routes seront assiégés jusqu’à acceptation du Mémorandum p...

Mali : Cheick Oumar Sissoko à propos de la gestion du pouvoir après IBK...

« Nous prévoyons une transition avec un gouvernement de 15 à 20 membres » Le coordinateur de EMK, Cheick Oumar Sis...

Mali : Crise politique, le CFR proche du président IBK, appelle au dialogue...

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta poursuit les consultations pour trouver une issue à la crise politique né...
FAMA, Explosion, Morts, Mopti, Mali,

Mali : une dizaine de terroriste et des chefs locaux mis aux arrêts par les FAMa...

Dans le cercle de Bankass, une dizaine de terroristes et quelques chefs locaux ont été mis aux arrêts par les Forces ...