Burkina Faso: les gendarmes gèrent le confinement de Ouagadougou

Depuis le 27 mars 2020, Ouagadougou et plusieurs villes ayant enregistré au moins un cas de coronavirus sont placées en quarantaine. Sans une autorisation spéciale délivrée par l’administration, personne ne peut sortir ou entrer dans ces villes. Ce qui conduit parfois à de longues explications avec les citoyens.

Une autorisation spéciale nécessaire

Seuls les camions de transport de marchandise, chargés d’approvisionner les villes, sont autorisés à passer. Daniel Ouedraogo, travaille à Ouagadougou et habite à Loumbila, une vingtaine de kilomètres. Impossible de franchir la barrière avec son laissez-passer : « Chaque matin que l’on va en ville pour aller travailler, on nous bloque. On m’a indiqué qu’il faut que j’ai une autorisation spéciale pour passer ».

Selon le commandant Leonid Diabri, les populations confondent le laissez-passer et l’autorisation d’entrer ou de sortir de la ville. Ce qui rend difficile le travail de ses hommes sur le terrain. « La police et la gendarmerie délivrent des laissez-passer qui ne sont valables que pour le couvre-feu, explique l’officier. Cela répond à un usage bien donné. Un citoyen ne peut pas se munir de se laisser passer et vouloir entrer ou quitter la ville. »

Aucune négociation n’est possible, et même ceux qui empruntent les pistes rurales pour tenter d’échapper au contrôle sont traqués, assure le chef des opérations.

Rfi

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...