Burkina Faso: quatre terroristes tués et du matériel saisi

Quatre terroristes ont été “neutralisés” et du matériel saisi par l’armée burkinabè selon un communiqué de l’état-major général des armées qui ajoutent que d’importants matériels ont été saisis lors de cette opération.

Une mission de reconnaissance du Groupement de forces pour la sécurisation du Nord (NDLR les régions Nord et Sahel) a découvert une importante base logistique ennemie, lundi 16 décembre 2019, informe un communiqué de l’Etat-major des armées.

“En patrouille mixte du Groupement de Forces pour la sécurisation du Nord, les éléments de forces terrestres et de la gendarmerie, en mission de reconnaissance offensive, ont découvert une importante base logistique terroriste dans la localité de Belhouro (province du Soum)”, affirme le communiqué de l’armée burkinabè.

Les soldats burkinabè ont, au cours de cette opération, “neutralisé” quatre terroristes et saisi un lot de matériel. Il s’agit d’armement lourd, de munitions et d’engins explosifs improvisés ainsi que de motos et divers autre matériel, poursuit le communiqué sans en donner le nombre exact de ce matériel saisi.

Pour rappel, le 17 novembre dernier, l’armée burkinabè a annoncé avoir tué 32 terroristes au cours de deux jours d’opérations dans le nord du pays, région gangrenée par des attaques terroristes de plus en plus fréquentes et meurtrières.

Depuis 2015, le Burkina Faso est englué dans une spirale de violence terroriste qui a fait près de 700 morts civils et plus de 200 soldats selon un décompte fait par des médias locaux.

D’abord concentrées dans le Nord du pays, elles ont ensuite frappé la capitale et d’autres régions, notamment l’est ou encore le Sahel.

Face à cette spirale de violence et d’attaques terroristes, un état d’urgence avait été instauré fin décembre 2018 dans 7 des 13 régions du pays. Une mesure qui a été prolongée de 6 mois depuis juillet et qui sera en vigueur jusqu’au 12 janvier 2020.

Lire aussi

Niger : trafic international de drogue, deux réseaux dans les mailles de l’OCRTIS...

Deux réseaux de trafic international de « drogue à haut risque » ont été interpellés par l’Office cen...

Mali : Imam Mahmoud Dicko, «Nous avons renoncé à la démission d’IBK, nous n’avons rien eu en...

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a tenu, hier 8 juillet dans la soirée, une co...

Afrique : le Maroc, premier producteur de cannabis dans le monde...

Un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) classe le Maroc en tête des pays produc...

Mali: discours à la nation du président IBK « la Cour constitutionnelle sera remembrée et mise...

Maliennes, Maliens, Respectés hôtes du Mali, Comme moi, vous avez tous noté les actes de contestation portés par une...