Burkina-Faso : rouvre ses frontières aériennes le 1er août sous conditions

Les deux principaux aéroports du Burkina vont ouvrir dès le 1er août. Selon le gouvernement des mesures ont été prises pour éviter toute importation du Covid-19 dans le pays. 

A l’ouverture des frontières aériennes, la présentation d’un test négatif et le port obligatoire du cache–nez sont, entre autres, des conditions imposées à tout voyageur venant ou quittant le Burkina Faso.

« Lorsque le passager n’a pas de test PCR, il a l’obligation de se soumettre au test, test diagnostic rapide, test PCR à sa charge, explique Claudine Lougué, ministre burkinabè de la Santé. Si le test est positif, il doit bénéficier d’une prise en charge. Lorsqu’il s’agit d’un voyageur en transit, si le transit ne dépasse pas 48h, il est confiné sous surveillance policière à l’hôtel et conduit à l’embarquement toujours sous surveillance. »

Au niveau des aéroports et dans les agences de voyage, des dispositifs sont prévus pour réduire les risques de contamination selon Vincent Dabilgou, le ministre des Transports. « Nous avons des sortes de robots qui permettent d’identifier les voyageurs dont les températures dépassent la normale. Et les avions seront mieux traités du point de vue de la désinfection. »

Selon le gouvernement burkinabè, toutes ces mesures seront réciproquement applicables dans tous les pays desservis par les mêmes compagnies aériennes

Rfi

Lire aussi

Mali : l’entrée des FAMa à Farabougou, inquiétude de la médiation...

Les forces armées maliennes sont entrées ce jeudi 22 octobre à Farabougou, dans le centre du Mali, après 17 jours de...

Mali : la BOAD accorde un prêt de 23 milliards FCFA pour l’électrification de 50 localités...

À Bamako, lors du conseil des ministres du 14 octobre, le gouvernement de transition a ratifié plusieurs accords de pr...

Mali : Libéré par ses ravisseurs, Soumaïla Cissé a-t-il dit toute la vérité ?...

Faut-il croire au président de l’URD Soumaïla Cissé quand il affirme ne pas avoir rencontré Iyad Ag Ghali ni Amado...

Mali : accusé de complicité avec des terroristes à Koro, le maire de Bamba rentre dans la clandes...

Devenu persona non grata dans sa Commune, Alasseni Telly, maire de Bamba dans le cercle de Koro, devient un clandestin. ...