Burkina Faso : six soldats tués lors de deux attaques dans le nord du pays

Selon des sources sécuritaires, six soldats burkinabè ont été tués et quatre blessés mercredi lors de deux embuscades dans des localités de la commune de Barsalogho, située au nord du pays.

“Une patrouille militaire est tombée mardi soir dans une embuscade aux environs de Guindbila, un village (de la commune) de Barsalogho (province de Sanmatenga). Cinq éléments ont perdu la vie au cours de cette attaque menée par des individus armés”, a indiqué une source sécuritaire.

“Quatre blessés ont également été enregistrés côté ami”, a précisé cette source. “Une autre embuscade a eu lieu aux environs de 17 heures, dans le village de Sidogo (également dans la commune de Barsalogho) et a occasionné la mort d’un soldat”, a indiqué une autre source sécuritaire.

Spirale de violences

Le Burkina Faso est pris depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences attribuées à des mouvements jihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe état islamique.

Dimanche, 9 civils ont été tués dans un village de la province du Bam, dans le nord du Burkina. Samedi, cinq membres des forces de l’ordre ont été tués et onze blessées lors d’une double attaque, dans deux autres provinces du nord du pays.

Depuis début 2015, les attaques jihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l’est, ont fait près de 625 morts.

Un couvre-feu a été instauré dans plusieurs provinces du Nord, où une restriction de la circulation des engins motorisés.

Rfi

Lire aussi

Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...
Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...