Burkina-Faso : tentative d’escroquerie du maire Beouindé, le TGI de Ouagadougou dessaisi au profit du TGI de Diébougou

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a été dessaisi mardi 14 juillet, au profit de celui de Diébougou, pour traiter de l’affaire relative à la tentative d’extorsion de 70 millions de FCFA par le juge Narcisse Sawadogo et son intermédiaire Alassane Bagagnan au maire de Ouagadougou Armand Beouindé, afin d’assurer l’impartialité du procès, a constaté l’AIB.

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation a dessaisi mardi le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI) au profit du TGI de Diébougou à propos de l’affaire Armand Beouindé-Narcisse Sawadogo, afin d’assurer l’impartialité du procès.

Le bimensuel Courier confidentielle dans une série d’enquêtes, a qualifié d’irrégulière et d’inutile, l’acquisition par la commune de Ouagadougou, de 77 véhicules en crédit-bail à plus de 4,6 milliards de FCFA.

En juin dernier, la justice s’est saisi d’un enregistrement sonore où des individus présentés comme le juge Narcisse Sawadogo et son intermédiaire Alassane Bagagnan, réclamait 70 millions de FCFA au maire Armand Beouindé pour taire l’affaire.

Au cours d’un point de presse animé le 18 juin dernier, le procureur du Faso, près le TGI de Ouagadougou, Harouna Yoda a expliqué que le juge Narcisse Sawadogo et son intermédiaire Alassane Bagagnan sont poursuivis pour »tentative d’escroquerie et pour diffamation suivant la procédure de flagrant délit ».

Le procureur avait ajouté que la poursuite de diffamation contre eux fait suite aux plaintes de Bonkougou Dieudonné substitut général, Zerbo Emile doyen des juges d’instruction, et Koanda Daouda juge d’instruction.

« Sawadogo Narcisse, en raison de sa qualité de magistrat, bénéficie d’un privilège de juridiction conformément à l’article 523-1 et 3 du code de procédure pénale. En conséquence, j’ai formulé une requête à la chambre criminelle de la Cour de Cassation à l’effet de désigner la juridiction de jugement », avait aussi précisé le procureur Harouna Yoda.

Agence d’information du Burkina

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...