Burkina Faso: trois soldats tués dans l’attaque d’un détachement militaire à Kelbo, dans le nord

Le détachement militaire de Kelbo situé dans le Sahel burkinabè (nord) a été attaqué mardi matin par des inconnus armés qui ont tué au moins trois soldats, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.

« Des individus lourdement armés ont attaqué au petit matin le camp militaire. L’attaque a fait trois morts dans les rangs de l’armée », a-t-on précisé de source policière. Les autorités sécuritaires n’avaient pas encore réagi officiellement.

Le Burkina Faso est confronté à une escalade de la violence depuis quelques années. Les attaques contre des civils, devenues de plus en plus fréquentes et meurtrières, ont fait plus de 800 morts et des milliers de déplacés depuis 2015.

Au moins 24 personnes ont été tuées dimanche dans une attaque contre une église protestante à Pansi, un village de la province sahélienne du Yagha (nord-est) où, le même jour, un véhicule du détachement militaire de Banh dans la province du Loroum (nord), a sauté sur une mine artisanale, tuant au moins cinq soldats.

 Agence de presse Xinhua

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...