Burkina Faso: trois soldats tués dans l’attaque d’un détachement militaire à Kelbo, dans le nord

Le détachement militaire de Kelbo situé dans le Sahel burkinabè (nord) a été attaqué mardi matin par des inconnus armés qui ont tué au moins trois soldats, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.

« Des individus lourdement armés ont attaqué au petit matin le camp militaire. L’attaque a fait trois morts dans les rangs de l’armée », a-t-on précisé de source policière. Les autorités sécuritaires n’avaient pas encore réagi officiellement.

Le Burkina Faso est confronté à une escalade de la violence depuis quelques années. Les attaques contre des civils, devenues de plus en plus fréquentes et meurtrières, ont fait plus de 800 morts et des milliers de déplacés depuis 2015.

Au moins 24 personnes ont été tuées dimanche dans une attaque contre une église protestante à Pansi, un village de la province sahélienne du Yagha (nord-est) où, le même jour, un véhicule du détachement militaire de Banh dans la province du Loroum (nord), a sauté sur une mine artisanale, tuant au moins cinq soldats.

 Agence de presse Xinhua

Lire aussi

Mali: les banques resteront fermées ce lundi...

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF-Mali) a annoncé ce dimanche, 12 juillet...

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...
Tiébilé Dramé, Dilague, Terroristes, Amadou Kouffa, Iyad Ag Ghaly, Mali,

Mali: le Parena de Tiébilé Dramé « déplore » l’utilisation des forces anti terroristes...

DÉCLARATION DU PARENA SUR LA CRISE POLITIQUETrès inquiet de la dégradation de la situation politique, le PARENA expri...

Mali: un parti politique de la majorité demande la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé...

COMMUNIQUELa Convergence pour le Développement du Mali «CODEM» est profondément préoccupée, par la situation socio...