Burkina-Faso : un ambulancier bastonné dans couvre-feu par les forces de l’ordre

Coronavirus

L’ambulancier de la Mairie de Houndé a été bastonné hier 26 mars par les FDS alors qu’il partait chercher l’ambulance pour une évacuation à Bobo.

Selon la victime, quand la Force de Défense et de Sécurité (FDS) l’ont stoppé, ils ont commencé à le bastonner. Il a dû dire qu’il est ambulancier avant qu’ils ont arrêté de le massacrer.

Ce pendant, le rôle de la police et de la gendarmerie dans ce couvre-feu, c’est aussi de contrôler, de sensibiliser. Aussi l’organisation mondiale pour la santé (OMS) n’a-t-elle pas interdit les tortures. Comment peut-on commencer à frapper un individu sans chercher à connaître qui il est? D’où il vient? A-t-il des documents? Le gouvernement doit revoir les contours du couvre-feu.

Lire aussi

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...