Burkina-Faso : un ambulancier bastonné dans couvre-feu par les forces de l’ordre

Coronavirus

L’ambulancier de la Mairie de Houndé a été bastonné hier 26 mars par les FDS alors qu’il partait chercher l’ambulance pour une évacuation à Bobo.

Selon la victime, quand la Force de Défense et de Sécurité (FDS) l’ont stoppé, ils ont commencé à le bastonner. Il a dû dire qu’il est ambulancier avant qu’ils ont arrêté de le massacrer.

Ce pendant, le rôle de la police et de la gendarmerie dans ce couvre-feu, c’est aussi de contrôler, de sensibiliser. Aussi l’organisation mondiale pour la santé (OMS) n’a-t-elle pas interdit les tortures. Comment peut-on commencer à frapper un individu sans chercher à connaître qui il est? D’où il vient? A-t-il des documents? Le gouvernement doit revoir les contours du couvre-feu.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...