Burkina-Faso : un ambulancier bastonné dans couvre-feu par les forces de l’ordre

Coronavirus

L’ambulancier de la Mairie de Houndé a été bastonné hier 26 mars par les FDS alors qu’il partait chercher l’ambulance pour une évacuation à Bobo.

Selon la victime, quand la Force de Défense et de Sécurité (FDS) l’ont stoppé, ils ont commencé à le bastonner. Il a dû dire qu’il est ambulancier avant qu’ils ont arrêté de le massacrer.

Ce pendant, le rôle de la police et de la gendarmerie dans ce couvre-feu, c’est aussi de contrôler, de sensibiliser. Aussi l’organisation mondiale pour la santé (OMS) n’a-t-elle pas interdit les tortures. Comment peut-on commencer à frapper un individu sans chercher à connaître qui il est? D’où il vient? A-t-il des documents? Le gouvernement doit revoir les contours du couvre-feu.

Lire aussi

Urgent/Mali : braquage armé d’une agence MoneyGram à Badalabougou...

A Bamako, ce 9 juillet 2020, un braquage a l’instant d’une agence MoneyGram à Badalabougou non loin de l&rs...

Côte d’Ivoire : disparition d’Amadou Coulibaly, quelles conséquences pour la présidentiel...

La disparition du candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre va rebattre les cartes du champ politique, nota...

Mali : Sortie de crise politique, les jours de Moussa Timbiné au perchoir désormais comptés....

On y voit un peu plus clair dans les voies et moyens devant amener la classe politique malienne vers une sortie de crise...

Burkina : Washington menace d’arrêter sa coopération sécuritaire avec le Pays...

Les Etats-Unis ont exigé mercredi 8 juillet, une « action rapide » des autorités burkinabè contre les exactions c...