Burkina-Faso : un ambulancier bastonné dans couvre-feu par les forces de l’ordre

Coronavirus

L’ambulancier de la Mairie de Houndé a été bastonné hier 26 mars par les FDS alors qu’il partait chercher l’ambulance pour une évacuation à Bobo.

Selon la victime, quand la Force de Défense et de Sécurité (FDS) l’ont stoppé, ils ont commencé à le bastonner. Il a dû dire qu’il est ambulancier avant qu’ils ont arrêté de le massacrer.

Ce pendant, le rôle de la police et de la gendarmerie dans ce couvre-feu, c’est aussi de contrôler, de sensibiliser. Aussi l’organisation mondiale pour la santé (OMS) n’a-t-elle pas interdit les tortures. Comment peut-on commencer à frapper un individu sans chercher à connaître qui il est? D’où il vient? A-t-il des documents? Le gouvernement doit revoir les contours du couvre-feu.

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...