Burkina-Faso : une manipulation illicite dans la gestion du FSR-B

Selon des informations nous parvenant ce jour, le Directeur Générale du Fonds Spécial Routier du Burkina (FSR-B) Adama Ouedraogo aurait mis un deuxième syndicat en place pour contrecarré les luttes des péagistes du Burkina.

Rappelons que le péage du Burkina est géré présentement par le Fonds Spécial Routier du Burkina qui est un détachement du Ministère des infrastructures.

Ce même DG Adama Ouedraogo aurait été condamné à 6 mois de sursis avec une amende de 1 millions de francs CFA
pour avoir détourné 9 milliards et est toujours en fonction dans le même poste.

Ils ont transféré le péage au fond Spécial Routier, le directeur général signerait des conventions à des coûts de millions avec la Gendarmerie pour le contrôle des tickets du péage ce qui est illégal.

Les infrastructures pour la gestion des stocks de Carnet, le Trésor pour le contrôle de la gestion des fonds tout cela devrait être à la gestion du personnel du Fonds Spécial Routier.

Quel avenir pour les péagistes qui jusque là n’ont pas de statut clair pour le Fonds également pour le personnel ?

A suivre

Lire aussi

Mali: questionnements autour des annonces présidentielles sur le coronavirus...

C’est le flou et l’incompréhension après l’annulation à la dernière minute, lundi soir, du discours que devait...

Mali : Attaque à main armée à l’agence BDM-SA, toute la caisse de la banque vidée...

Une attaque à main armée très spectaculaire s’est produite aujourd’hui 1er décembre 2020 entre 11h30 et 12h00 da...

Mali : Trois braquages armés ayant fait plusieurs blessés...

La capitale Bamako a connu hier lundi 30 novembre une journée très particulière avec plusieurs attaques à mains arm...

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby prend le pouvoir au Tchad, la république devient une monarchie...

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby accédait à la magistrature suprême suite à un coup d’État renversant Hissène...