Burkina-Faso : une manipulation illicite dans la gestion du FSR-B

Selon des informations nous parvenant ce jour, le Directeur Générale du Fonds Spécial Routier du Burkina (FSR-B) Adama Ouedraogo aurait mis un deuxième syndicat en place pour contrecarré les luttes des péagistes du Burkina.

Rappelons que le péage du Burkina est géré présentement par le Fonds Spécial Routier du Burkina qui est un détachement du Ministère des infrastructures.

Ce même DG Adama Ouedraogo aurait été condamné à 6 mois de sursis avec une amende de 1 millions de francs CFA
pour avoir détourné 9 milliards et est toujours en fonction dans le même poste.

Ils ont transféré le péage au fond Spécial Routier, le directeur général signerait des conventions à des coûts de millions avec la Gendarmerie pour le contrôle des tickets du péage ce qui est illégal.

Les infrastructures pour la gestion des stocks de Carnet, le Trésor pour le contrôle de la gestion des fonds tout cela devrait être à la gestion du personnel du Fonds Spécial Routier.

Quel avenir pour les péagistes qui jusque là n’ont pas de statut clair pour le Fonds également pour le personnel ?

A suivre

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...