All for Joomla All for Webmasters

BURKINA FASO

G5 Sahel : enfin une force conjointe à l’issue du sommet de Bamako ?

Les chefs d’État des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) se réunissent dimanche 2 juillet à Bamako. Principal enjeu de ce sommet : la mise sur pied d’une force conjointe anti-terroriste, annoncée depuis des mois. Quels sont les objectifs de ce sommet ? Ce sommet a pour but de concrétiser – enfin – la force conjointe du ...

Lire la suite...

Sommet du G5 Sahel : « Emmanuel Macron doit parler gouvernance avec ses pairs africains » Par Ahmedou Ould Abdallah

Le sommet qui doit réunir à Bamako, dimanche 2 juillet, les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) et le nouveau président français donnera l’orientation de la lutte contre le terrorisme dans la région. Au-delà, il sera aussi un test grandeur nature des futures relations entre la France et les pays africains francophones. Naturellement, ce sommet sera essentiellement consacré à la lutte contre ...

Lire la suite...

Mali-Burkina : Des soldats Burkinabès ont arrêté en territoire malien au moins 50 personnes

L’armée burkinabè a fait une descente le vendredi dernier dans les villages de Kobou, Seno Dolga en territoire malien. Les soldats ont arrêté au moins 50 personnes soupçonnées d’être liées aux djihadistes locaux. « C’était une scène d’humiliation.  Les soldats burkinabés ont ligoté des chefs des familles sous les regards de femmes et enfants avant de les jeter dans l’arrières de ...

Lire la suite...

Mali: 10 000 hommes pour la force commune du G5 Sahel

La force commune du G5 Sahel comptera 10 000 hommes. C’est le ministre des Affaires étrangères du Mali qui l’a annoncé, ce lundi 5 juin, dans l’après-midi, en marge d’une rencontre qui rassemblait les ministres des Affaires étrangères des pays du G5, à Bamako. L’effectif initial de 5 000 hommes a ainsi été doublé en l’espace de quelques semaines « ...

Lire la suite...

Burkina : la société civile appelle à « juger tout le régime Compaoré »

Une dizaine d’organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à « juger tout le régime » du président déchu Blaise Compaoré lors d’une « journée de dénonciation de l’impunité des crimes de sang et des crimes économiques ». Renversé par une insurrection populaire en octobre 2014, le dernier gouvernement de Blaise Compaoré est jugé devant la Haute cour de justice pour la ...

Lire la suite...

Mali-Burkina Faso : Plus d’une vingtaine de djihadistes tués  par Barkhane sur la frontière

Depuis le samedi 29 avril, la Force Barkhane est engagée dans une opération militaire, baptisée Bayard, contre les djihadistes dans la forêt Fhero sur la frontière entre le Mali et le Burkina Faso a annoncé Barkhane aujourd’hui. Cette opération « a permis de neutraliser plus d’une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré (au cœur de la forêt de Fhero ...

Lire la suite...

Mali-Burkina Faso : Un raid de Barkhane sur la forêt Fhero sème la panique chez les djihadistes

L’aviation française de l’opération Barkhane a mené plusieurs raids sur des positions de djihadistes du groupe Ansaroul Islam dans la forêt Fhero sur la frontière entre le Mali et le Burkina Faso ont annonces des sources villageoises qui habitent autour de cette forêt. « Hier soir aux environs de 21h, des avions ont mené plusieurs raids sur la forêt de Fhero », ...

Lire la suite...

Mali-Burkina Faso : Les djihadistes montrent aux villageois « l’arme du soldat français tué» près de la forêt Fhero

Après l’opération militaire contre les groupes djihadistes dans la forêt de Fhero située à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, les combattants de Malaam Ibrahim Dicko sont de plus en plus visibles à l’extérieur de cette forêt et partent même à la rencontre des villageois. « Hier dimanche, ils étaient dans plusieurs villages de la commune de Mondoro, ...

Lire la suite...

Le Sahel, laboratoire d’un échec contre le djihadisme par Par Yves Trotignon, analyste, spécialiste des questions de terrorisme

Dans sa chronique, Yves Trotignon, le spécialiste des questions de terrorisme, estime que quatre ans après « Serval », le Sahel est ainsi en passe de devenir un cas d’école de la lutte contre le djihadisme, regroupant tous les ingrédients d’un échec inévitable. Depuis plus de trente ans, les groupes djihadistes qui tentaient l’aventure d’une confrontation directe avec des armées régulières, le ...

Lire la suite...