CEDEAO : La vision 2050 dévoilée aux médias

Paix, sécurité, gouvernance, intégration économique et monétaire, le document a pour objectif de mettre les citoyens au cœur des actions des instances de l’organisation intergouvernementale ouest africaine

L’avant-projet de document de Vision 2050 de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a été présenté aux journalistes de l’espace communautaire au cours d’un atelier tenu les 20 et 21 mai dernier à Monrovia (Liberia). Le Mali était représenté par Madiba Keita, rédacteur en chef du quotidien national L’Essor et Garibou Perou, grand reporter à l’ORTM (Office de radio et télévision du Mali).


Après l’ouverture des travaux à laquelle ont participé les responsables de la Commission de la Cedeao et les autorités libériennes, les participants ont eu droit à la projection d’un documentaire vidéo sur les réalisations de la Cedeao dans la promotion de la paix et de la prospérité dans la région ouest-africaine de sa création (le 28 mai 1975) à nos jours.

On retiendra que dans les domaines de la gouvernance, de la paix, de la sécurité et de l’intégration, notamment la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace communautaire, le chemin reste encore long. Plusieurs pays de la Cedeao font face, aujourd’hui, à l’insécurité et à la menace terroriste (Mali, Niger, Burkina, Nigeria). Le problème de gouvernance est une réalité dans presque les 15 pays de la Communauté. Tous ces facteurs conjugués ont plongé certains États dans une instabilité politique permanente, notamment le Mali.


Dans sa vision 2050, la Cedeao ambitionne de corriger les lacunes et d’innover pour le plus grand bonheur des citoyens de la Communauté. L’objectif global est de faire de la «Cedeao des États la Cedeao des citoyens». L’avant-projet de document de Vision 2050 de la Cedeao a été élaboré par la CAPEC (Cellule d’analyse de politiques économiques du Centre ivoirien de recherches économiques et sociales-CIRES) qui a signé un accord d’appui technique avec la Commission de la Cedeao en avril 2020.


Pour Dr Boye Gnande Romeo de la CAPEC, l’élaboration du document a suivi une approche régionale hautement participative et inclusive. «L’énoncé de la Vision 2050 est : une communauté de peuples pleinement intégrés, vivant dans une région pacifique et prospère dotée d’institutions fortes, respectueuses des libertés fondamentales et oeuvrant pour un développement inclusif durable», a expliqué l’expert de la CAPEC.

En outre, Dr Romeo a révélé que la Vision 2050 de la Cedeao est axée sur cinq piliers, à savoir une communauté de peuples pleinement inclusive tenant compte des femmes, des jeunes et des enfants ; un espace régional pleinement intégré et prospère ; un espace régional sûr, stable et paisible ; une région dotée d’institutions fortes, respectant l’État de droit et les libertés fondamentales ; et une région tournée vers une transformation et un développement durable.

Pour une explication plus détaillée, la Vision 2050 consiste à mettre les citoyens au cœur des actions de la Cedeao en vue de relever les défis de l’intégrité sous-régionale, la cohésion sociale entre les peuples, de favoriser l’émergence d’une identité culturelle. Pour arriver à un espace régional pleinement intégré et prospère, la stratégie consiste à intensifier les efforts d’intégration commerciale et monétaire, d’unifier les marchés financiers, à coordonner les politiques sectorielles et à coopérer dans les domaines politique et sécuritaire.

Pour qu’il ait un espace régional sûr, stable et paisible, les efforts seront consacrés à la recherche de solutions politiques aux problèmes des crises sociales internes, au renforcement de la diplomatie de paix pour promouvoir des solutions africaines aux crises, à l’intensification des efforts de lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes légères et de petit calibre, la criminalité transfrontalière, le blanchiment d’argent, etc.


Dr Romeo de la CAPEC a annoncé que la prochaine étape est la finalisation du projet de document de Vision 2050 et l’élaboration du cadre stratégique à moyen terme et de la stratégie de financement. L’adoption finale du document par la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao est prévue pour ce mois de juin.


La présentation de la Vision 2050 de la Cedeao a suscité beaucoup de réactions.

Les confrères ont été unanimes à signaler que le document a ignoré les médias alors que leur rôle est capital pour l’atteinte des objectifs escomptés. Pour certains journalistes, la liberté d’expression étant malmenée dans la plupart des États de la Cedeao, il serait bon que la Vision 2050 tienne compte de cette question en proposant, par exemple, un texte uniforme relatif à la dépénalisation du délit de presse dans la sous-région.

D’autres confères ont estimé que la Cedeao doit changer sa stratégie de communication en mettant en place des plateformes pour que l’information soit accessible en un clic. D’autres ont souhaité que la commission de la Cedeao initie régulièrement des programmes de formation à l’intention des journalistes et communicateurs afin que les médias soient au cœur de toutes les actions qui seront entreprises par les organes de la Cedeao pour le bonheur des peuples de l’espace communautaire.


L’autre remarque soulevée par nos confrères est que la Vision 2050 de la Cedeao semble être une vision très ambitieuse pour être concrétisée sur le terrain à cause du manque de financement quand on sait que la plupart des pays membres ont des assises économiques et financières très fragiles.

Source : L’ESSOR

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...