Comment David Malpass a remplacé les sorties sur les marchés internationaux du Togo et du Mali par des appuis budgétaires

Le changement de tête à la Banque mondiale n’a pas été sans impact pour au moins deux pays africains. Arrivé tout fraîchement à la tête de l’institution, David Malpass (photo) a mis son veto aux sorties programmées du Togo et du Mali sur les marchés financiers internationaux.

Le pion très libéral de Donald Trump a mis au ban la garantie promise aux deux pays par la Banque mondiale et dont les négociations étaient presque bouclées, estimant que l’instrument dans sa conception était plus adapté aux entreprises.

Mais, ce coup de bâton sera accompagné de la carotte. Le Mali reçoit, dans la foulée, l’approbation de l’institution de Bretton Woods pour un appui budgétaire record de 250 millions $.

Pour le Togo, c’est une enveloppe de 150 millions $, que la Banque mondiale vient d’approuver afin d’appuyer le pays dans la gestion des finances publiques et de la dette et l’amélioration de la viabilité financière du secteur énergétique. 

agenceecofin

Lire aussi

Mali: 4 morts et 4 portées disparues dans une nouvelle attaque terroriste sur l’axe Sévaré-Band...

Des hommes armés non identifiés ont attaqué un minibus et un camion sur l’axe Sévaré-Bandiagara, 5 juillet dernie...

Mali : l’ex-ministre Mohamed Ali Bathily révèle le plan d’action du rassemblement du vendr...

 » Les ministères, gouvernorats, préfectures et routes seront assiégés jusqu’à acceptation du Mémorandum p...

Mali : Cheick Oumar Sissoko à propos de la gestion du pouvoir après IBK...

« Nous prévoyons une transition avec un gouvernement de 15 à 20 membres » Le coordinateur de EMK, Cheick Oumar Sis...

Mali : Crise politique, le CFR proche du président IBK, appelle au dialogue...

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta poursuit les consultations pour trouver une issue à la crise politique né...