Comment David Malpass a remplacé les sorties sur les marchés internationaux du Togo et du Mali par des appuis budgétaires

Le changement de tête à la Banque mondiale n’a pas été sans impact pour au moins deux pays africains. Arrivé tout fraîchement à la tête de l’institution, David Malpass (photo) a mis son veto aux sorties programmées du Togo et du Mali sur les marchés financiers internationaux.

Le pion très libéral de Donald Trump a mis au ban la garantie promise aux deux pays par la Banque mondiale et dont les négociations étaient presque bouclées, estimant que l’instrument dans sa conception était plus adapté aux entreprises.

Mais, ce coup de bâton sera accompagné de la carotte. Le Mali reçoit, dans la foulée, l’approbation de l’institution de Bretton Woods pour un appui budgétaire record de 250 millions $.

Pour le Togo, c’est une enveloppe de 150 millions $, que la Banque mondiale vient d’approuver afin d’appuyer le pays dans la gestion des finances publiques et de la dette et l’amélioration de la viabilité financière du secteur énergétique. 

agenceecofin

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...