Comment David Malpass a remplacé les sorties sur les marchés internationaux du Togo et du Mali par des appuis budgétaires

Le changement de tête à la Banque mondiale n’a pas été sans impact pour au moins deux pays africains. Arrivé tout fraîchement à la tête de l’institution, David Malpass (photo) a mis son veto aux sorties programmées du Togo et du Mali sur les marchés financiers internationaux.

Le pion très libéral de Donald Trump a mis au ban la garantie promise aux deux pays par la Banque mondiale et dont les négociations étaient presque bouclées, estimant que l’instrument dans sa conception était plus adapté aux entreprises.

Mais, ce coup de bâton sera accompagné de la carotte. Le Mali reçoit, dans la foulée, l’approbation de l’institution de Bretton Woods pour un appui budgétaire record de 250 millions $.

Pour le Togo, c’est une enveloppe de 150 millions $, que la Banque mondiale vient d’approuver afin d’appuyer le pays dans la gestion des finances publiques et de la dette et l’amélioration de la viabilité financière du secteur énergétique. 

agenceecofin

Lire aussi

Mali: Goodluck Jonathan rencontre le chef de la junte et le président de la transition...

Au cœur des préoccupations pour cette visite du médiateur de la Cédéao : l’architecture de la transition...

Mali : le président de transition désigné fait sa première apparition publique...

Le président désigné au Mali pour conduire la transition devant ramener les civils au pouvoir, Bah Ndaw, a fait ce je...

Mali : le contrôleur général de police Alassane Traoré nommé Gouverneur de la région de Ségou...

Il aura fallu un peu plus de trois mois à la cité des Balanzans pour connaitre le nom de son nouveau chef de l’exéc...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : Trois militaires tués dans une embuscade à Boulkessy...

Hier, mercredi 23 septembre 2020, aux environs de 12h 45mns, une mission de patrouille des forces armées maliennes (FAM...