Communiqué du ministère de la santé sur des cas de fièvre jaune au Mali

Conformément à son engagement de tenir régulièrement informée l’opinion nationale et internationale sur la situation épidémiologique au Mali, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales déclare la survenue de trois (3) cas confirmés de Fièvre Jaune le mardi 03 décembre 2019.

Sur les 3 cas, l’un réside à Sirakoro-Meguetana dans le district sanitaire de Kati, le second à Manankoro dans le district sanitaire de Bougouni et le 3ème dans le village de Kérégouana en Côte d’Ivoire.

Conformément au Règlement Sanitaire International, la déclaration de l’épidémie a été faite à l’Organisation mondiale de la Santé.
Aussitôt, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a analysé la situation et entrepris les mesures nécessaires suivantes :

– l’envoi sur le terrain des équipes d’investigation pour mieux appréhender la situation épidémiologique afin de circonscrire rapidement la propagation de l’épidémie,
– le renforcement de la surveillance épidémiologique,
– le renforcement de capacité de riposte des agents de santé,
– la diffusion de messages de sensibilisation.

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales invite les populations à observer les mesures suivantes :
– Détruire les gites larvaires (vieux pneus, canaris ou tout autre objets abandonnés contenant de l’eau …) ;
– Se protéger des piqûres des moustiques ;
– Dormir sous moustiquaire imprégnée d’insecticides ;
– Assurer la propreté des ménages et de l’habitat ;
– Se faire vacciner avant tout voyage à l’extérieur.

Le Ministre de la santé et des affaires sociales appelle au calme et à la vigilance et rassure la population que des mesures appropriées sont en cours pour la maitrise de la situation.
Bamako, le 04 décembre 2019
P/Le Ministre/PO
Le Secrétaire Général

Dr Mama COUMARE
Chevalier de l’Ordre National

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...