Côte d’Ivoire : un répit entre Alassane Ouattara et l’opposition, à quoi ont finalement servi les 85 morts?

Le président sortant Alassane Dramane Ouattara, ayant brigué un troisième mandat et l’Opposition ivoirienne enterrent la hache de guerre. La question que beaucoup d’ivoiriens se posent: A quoi ont finalement servi les 85 morts ?

Les violences occasionnées par le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020 en Côte-d’Ivoire auront causé, selon les chiffres officiels, 85 morts, 400 blessés et 125 cas d’interpellation.

Ces violences qui font essentiellement suite au refus de l’Opposition ivoirienne de laisser le Président sortant, Alassane Dramane Ouattara de briguer un troisième mandat, ont nettement paralysé le pays pendant de longues semaines avec leur cortège de désolations.

La semaine dernière, un consensus a été trouvé entre Alassane Dramane Ouattara (ADO) et les forces politiques acquises à l’Opposition, lesquelles avaient formé une coalition pour implicitement faire tomber le Régime Ouattara.

Aujourd’hui, la question qu’une bonne partie des Ivoiriens se pose avec regret et amertume est de savoir ce qu’ont finalement servi la mort de tous ces fils et filles du pays que les Leaders l’Opposition avaient massivement mobilisé dans les rues. N’ont-ils, donc, été tués pour rien ?

Avec Le Point

Lire aussi

Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...
Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...