Couplage référendum-législatives: l’inquiétude de la société civile en Guinée

 La date du 1er mars ne sera pas uniquement celle des élections législatives, mais aussi celle du référendum constitutionnel, que l’opposition appelle à boycotter.

En Guinée, au lendemain de l’annonce présidentielle du couplage des élections législatives et du référendum constitutionnel le 1er mars prochain, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) guinéenne a convoqué la presse, le 5 février à Conakry. Maître Amadou Salif Kébé s’est livré à une évaluation de du processus électoral en cours. …
 
L’annonce faite par décret présidentiel est venue confirmer les craintes de l’opposition qui se mobilise depuis des mois contre le projet de nouvelle Constitution, convaincue qu’il ne s’agit que d’un stratagème pour permettre au président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir au-delà de ses deux mandats légaux. La décision du couplage inquiète notamment l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) qui tenait également une conférence de presse sur le sujet le 5 février.

Impact.sn

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...