Cri de détresse d’un Malien vivant en Afrique du Sud : « Par peur, on est cloitrés chez nous »

Les violences xénophobes sévissent en Afrique du Sud depuis une semaine. Les expatriés Maliens vivent dans la psychose, alerte l’un d’entre eux qui demande le soutien de la population pour presser le gouvernement à s’intéresser à leur sort.

Plusieurs étrangers africains ont été tués par des meutes de barbares dans le pays de Mandela. Plus de 200 Maliens y vivent, indique un compatriote qui tire la sonnette d’alarme.

« Ils tuent les étrangers et brûlent leurs commerces. Ils tuent les Maliens, sénégalais, guinéens, nigérians, ghanéens, mozambicains, zimbabwéens…les africains », confie-t-il.

D’après lui, les Maliens d’Afrique du Sud estiment que leur situation est méconnue dans leur pays d’origine car leurs proches ne les appellent pas pour prendre leurs nouvelles.

D’où son appel à la population pour qu’elle sorte manifester afin d’attirer l’attention des autorités sur leur situation. Il espère de cette manière que le gouvernement malien mettra la pression sur l’Etat sudafricain afin que cessent les attaques.

« Rien en ce moment ne saurait justifier ces actes barbares contre les Peuples d’Afrique », a vigoureusement dénoncé le 4 septembre Soumeylou Boubeye Maïga.

Même si l’ancien Premier ministre s’est exprimé, les maliens souhaitent une réaction officielle du gouvernement en place.

En attendant, notre compatriote, comme des centaines d’autres, reste dans l’inquiétude. « Nous avons peur. Depuis une semaine, nous n’osons plus sortir de nos maisons », lance-t-il à toute oreille compatissante.

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...