Cri de détresse d’un Malien vivant en Afrique du Sud : « Par peur, on est cloitrés chez nous »

Les violences xénophobes sévissent en Afrique du Sud depuis une semaine. Les expatriés Maliens vivent dans la psychose, alerte l’un d’entre eux qui demande le soutien de la population pour presser le gouvernement à s’intéresser à leur sort.

Plusieurs étrangers africains ont été tués par des meutes de barbares dans le pays de Mandela. Plus de 200 Maliens y vivent, indique un compatriote qui tire la sonnette d’alarme.

« Ils tuent les étrangers et brûlent leurs commerces. Ils tuent les Maliens, sénégalais, guinéens, nigérians, ghanéens, mozambicains, zimbabwéens…les africains », confie-t-il.

D’après lui, les Maliens d’Afrique du Sud estiment que leur situation est méconnue dans leur pays d’origine car leurs proches ne les appellent pas pour prendre leurs nouvelles.

D’où son appel à la population pour qu’elle sorte manifester afin d’attirer l’attention des autorités sur leur situation. Il espère de cette manière que le gouvernement malien mettra la pression sur l’Etat sudafricain afin que cessent les attaques.

« Rien en ce moment ne saurait justifier ces actes barbares contre les Peuples d’Afrique », a vigoureusement dénoncé le 4 septembre Soumeylou Boubeye Maïga.

Même si l’ancien Premier ministre s’est exprimé, les maliens souhaitent une réaction officielle du gouvernement en place.

En attendant, notre compatriote, comme des centaines d’autres, reste dans l’inquiétude. « Nous avons peur. Depuis une semaine, nous n’osons plus sortir de nos maisons », lance-t-il à toute oreille compatissante.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...