Cri de détresse d’un Malien vivant en Afrique du Sud : « Par peur, on est cloitrés chez nous »

Les violences xénophobes sévissent en Afrique du Sud depuis une semaine. Les expatriés Maliens vivent dans la psychose, alerte l’un d’entre eux qui demande le soutien de la population pour presser le gouvernement à s’intéresser à leur sort.

Plusieurs étrangers africains ont été tués par des meutes de barbares dans le pays de Mandela. Plus de 200 Maliens y vivent, indique un compatriote qui tire la sonnette d’alarme.

« Ils tuent les étrangers et brûlent leurs commerces. Ils tuent les Maliens, sénégalais, guinéens, nigérians, ghanéens, mozambicains, zimbabwéens…les africains », confie-t-il.

D’après lui, les Maliens d’Afrique du Sud estiment que leur situation est méconnue dans leur pays d’origine car leurs proches ne les appellent pas pour prendre leurs nouvelles.

D’où son appel à la population pour qu’elle sorte manifester afin d’attirer l’attention des autorités sur leur situation. Il espère de cette manière que le gouvernement malien mettra la pression sur l’Etat sudafricain afin que cessent les attaques.

« Rien en ce moment ne saurait justifier ces actes barbares contre les Peuples d’Afrique », a vigoureusement dénoncé le 4 septembre Soumeylou Boubeye Maïga.

Même si l’ancien Premier ministre s’est exprimé, les maliens souhaitent une réaction officielle du gouvernement en place.

En attendant, notre compatriote, comme des centaines d’autres, reste dans l’inquiétude. « Nous avons peur. Depuis une semaine, nous n’osons plus sortir de nos maisons », lance-t-il à toute oreille compatissante.

Lire aussi

MALI : Le ministre de l’énergie ampute l’origine des délestages à la vétusté des installati...

Fortement  critiqué par les populations à cause des délestages, le ministre de l’Energie et de l’eau, Lamine...

CHRONOGRAMME ELECTORAL : Couplage de l’élection du président et des députés...

Le premier tour des deux scrutins est prévu le 27 février 2022. Les seconds tours auront lieu respectivement le 13 mar...

OFFENSIVE MILITAIRE CONTRE LES GROUPES ARMES DANS LA REGION DE GAO: Une dizaine de présumés terror...

Ces derniers ont aussitôt  été mis hors d’état de nuire. Ces arrestations sont survenues, lors d’une opéra...

SAHEL: En France, les députés n’écartent plus des discussions avec les groupes terroristes...

La commission Défense de l’Assemblée nationale a rendu public, ce mercredi, son rapport d’information sur l’opé...