CRIMES ET SORCELLERIES A KATI : Daouda Yattara dit Chitanè interpellé une nouvelle fois !

Le commissariat du 1er arrondissement  de  Kati a interpellé Daouda Yattara, un féticheur connu de la place, et ses complices, le lundi 08 mars 2021 avec l’aide de la BAC dans la commune 4 de Bamako pour des faits de crimes et d’assassinats.  

Mamadou Y Diarra, Commissaire du 1er arrondissement par intérim de Kati, relate les faits : « Depuis un certain temps, la vie des  Katois était menacé par des individus mal intentionnés.

Depuis le mois d’août 2020, dans un de nos quartiers de Kati Tominicoro, ils ont égorgé le nommé Alassane Koné jusque dans sa chambre. Ecœuré par ce geste, le commissariat du 1er arrondissement de Kati et ses hommes ont doublé d’efforts pour pouvoir mettre la main sur ces malfrats. Encore dans la nuit du 23 au 24 février 2021, ces criminels ont commis le même forfait à Kati Koko derrière AttBougou.

Ce jour, le malfaiteur Y, a demandé à son propre frère de l’accompagner dans le champ de son patron pour récupérer la voiture de ce dernier.  Son frère innocent accepte de l’accompagner sur sa moto. Arrivé derrière Kati AttBougou, Y a fait sortir son couteau pour égorger son jeune frère, heureusement pour lui, il n’est pas mort malgré les coups de couteau de son grand frère Y. Il s’est échappé, et s’est rendu à l’hôpital de Kati avec l’aide d’un jeune qui passait. C’est grâce à ça que nous avons su l’acte. Et on a procédé à l’arrestation de son grand frère. Une fois Y arrêté, il ne s’est pas gêné de nous donner les noms de ses complices ainsi que son chef qui est un marabout dénommé Daouda Yattara dit Chitanè.

Tous les trois ont été arrêtés  par nous grâce aux informations de Y, ils avouent que : tous les crimes commis à Kati du mois d’août jusqu’à ce jour étaient leurs forfaits.  Ils expliquent qu’ils assassinent les gens pour extraire leurs sangs et ensuite livrer à notre chef afin qu’il puisse arroser ses gris-gris et écrire également avec.

A noter qu’un des assassins est en fuite, mais c’est juste une question de temps pour l’arrêter, car nous savons déjà où il se cache ».

Il faut rappeler que Daouda Yattara n’est pas à sa première interpellation dans ce genre d’affaire criminelle. Il est toujours arrivé à se tirer d’affaire. Sera-t-il inculpé cette fois-ci. Seules, les enquêtes pourront nous édifier.

Bintou Diawara

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...