Crise au Mali : La CDEAO a « résumé nos préoccupations aux seuls problèmes de députés ou du gouvernement »

Dans une déclaration au siège du M5-RFP, ce 27 juillet, Choguel Maiga, un des cadres de la contestation au Mali donne la positions de l’opposition suite aux décisions prises par les chefs d’Etat de la CDEAO lors du sommet extraordinaire par visioconférence ce 27 juin.

« Ces décisions de la CDEAO ne prennent pas en compte les préoccupations de la majorité de maliens. Ces recommandation ne sont pas satisfaisante. Ils ont résumé nos préoccupations aux seuls problèmes de députés ou du gouvernement, alors que nous traversons une crise de gouvernance, et les maliens veulent un changement dans ce sens. Les décisions de la CDEAO ne parlent pas de ce problème de gouvernance », explique Choguel Maiga, un des cadres du M5 RFP.

Dans la journée, les chefs d’Etat de la CDEAO ont pris des décisions pour ressourdre la crise au Mali. Il s’agit de la « démission immédiate des 31 députés dont l’élection est contestée y compris le Président du Parlement », de la « recomposition rapide de la Cour Constitutionnelle« , de la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, et la mise en place rapide d’une commission d’enquête pour déterminer et situer les responsabilités dans les violences qui ont entrainé des décès et des blessés les 10, 11 et 12 juillet 2020 ainsi que les destructions des biens publics et privés.

Lire aussi

Mali: dans les coulisses des désignations de Bah Ndaw et Assimi Goita à la tête de la transition...

Ce lundi 21 septembre, des leaders de la société, des responsables religieux, responsables des groupes armés signatai...

Mali : l’ancien ministre de la défense Bah N’Daw désigné pour diriger la transition...

La transition au Mali, l’ancien ministre de la défense Bah N’Daw est choisi ce 21 septembre, pour diriger l...

Mali : dernières discussions et consultations à la veille de l’ultimatum de la Cédéao...

Le Mali va-t-il enfin connaître l’identité de son président et de son Premier ministre de transition ? La feui...

Mali : à propos des gouverneurs et du chef de l’Etat, les propositions maussades du PARENA...

Faire de l’élection du président de la République une affaire de « komo » ou de « fétiche ...