Crise au Mali : Le chérif de Nioro se démarque du M5 et du pouvoir

Après un long moment de suspens, le chérif de Nioro a clarifié sa position sur la crise sociopolitique en cours devant une mission du mouvement contestataire conduite par son autorité morale, l’imam Mahmoud. Même s’il dit rester un opposant au régime du Président IBK, il dit être « contre le M5-RFP » dont certains membres lui ont, à ses dires, manqué du respect. Lors de son prêche du vendredi, il a fait le compte rendu de cette mission  à ses fidèles. Dr Choguel Maiga a également donné certains détails.

Le chérif de Nioro ne soutient plus le M5-RFP, c’est l’information capitale de la fin de la semaine dernière. « Je n’empêche pas l’opposition (M5-RFP) de défendre ses idées, mais je ne la soutiens pas », a-t-il laissé entendre lors de son prêche du vendredi. Ce qui a révolté le chérif de Nioro contre le M5, c’est surtout le comportement de certains membres de ce mouvement à son encontre. « En tête-à-tête, j’ai dit à Mahmoud et sa délégation que je considère les gens qui les suivent comme mon public. Mais, il y a des gens qui sont dans le M5 qui disent des choses contre moi », a-t-il dit à ses fidèles avant d’ajouter : « Hier comme aujourd’hui, Mahmoud Dicko est un ami à moi. Choguel Kokalla est également un ami à moi. Ces deux personnes sont mes amis, mais je ne suis pas le M5-RFP comme ça. Ce mouvement a commencé à dire des choses contre mes enfants, il le fait sans cause». Dr Choguel Kokalla Maiga a reconnu cette colère du chérif de Nioro  contre le M5-RFP : « N’Bouyé dit qu’il  n’a pas  de leçon à recevoir de personne, y compris  certains responsables du M5-RFP qui le critiquent parce  que lui, qui est un religieux et non un homme politique, n’a pas la même approche qu’eux ».

Malgré son opposition au M5-RFP, le chérif a, dans son prêche, dit qu’il reste contre le régime IBK. Il dit d’ailleurs qu’il n’est pas contre la demande de démission du président de la République. « Je ne suis pas contre le fait que le M5 réclame la démission du président IBK, parce qu’il me semble que le régime est incapable de gérer le pays. Mais je ne soutiens  pas le M5», a-t-il indiqué. Selon Dr Choguel, même si  le chérif de Nioro dit être contre le régime IBK, Il a cependant dit qu’il est contre la violence. « Dicko et le M5-RFP  sont totalement en phase avec le Chérif, même si les approches des hommes politiques du M5-RFP et celles des religieux sont différentes », a confié au Le Pays Dr Choguel Kokalla Maiga.

Par ailleurs, N’bouyé Haidara a, lors de ce prêche, également soulevé  la question de la mission de la CEDEAO conduite par Goodluck Jonathan : « Le mercredi, j’ai reçu la visite de l’ancien président de la République fédérale du Nigeria en la personne de Goodluck Jonathan. Ce dernier était venu me voir pour qu’il y ait la paix dans notre pays. Nous qui sommes Maliens, pourquoi nous ne faisons donc pas la paix ? Je lui ai donc  dit que je vais l’aider dans son travail », tels sont les propos du chérif de Nioro.

Le pays

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...