Crise du football malien : Le Stade malien et l’AS Réal apportent leurs soutiens au bureau dissout

Baba Diarra, president du bureau dissout de la Femafoot. @DR

Alors que le ministre de Sport Housseini Guindo s’enfonce dans ce bourbier de sport et a installé son bureau provisoire de la Femafoot, le stade malien de Bamako, l’un des plus importants clubs de Bamako et l’AS Réal de Bamako ont apporté leurs soutiens au comité exécutif de la FEMAFOOT dissout. Les deux clubs se disent attachés à la légalité et à l’aspiration de la majorité des acteurs du football dans le respect des textes nationaux et internationaux.  « Le Stade et l’AS Réal  restent  fidèle à la déclaration commune du 09 Mars signée par un groupe de 13 clubs de ligue I dès l’annonce de la dissolution du comité Exécutif de la FEMAFOOT par M. le Ministre des Sports », annoncent les deux clubs dans leurs communiqués de presse.

Il faut rappeler que la semaine dernière, la Fifa a exclus le Mali de toutes ses compétitions. De ce fait, les Onzes créateurs et le Djoliba AC ont été exclus ce week-end de la coupe CAF et quatre arbitres maliens qui devraient arbitrer un match de foot au Burkina Faso ont été également empêchés d’officier le match.

Dommage pour le football malien !

Nord Sud Journal

Lire aussi

Mali : Mahamat Saleh Annadif évoque les évolutions positives dans la mise en œuvre de l’Acc...

Une évolution positive dans le processus  de paix, selon le chef Mahamat Saleh Annadif de mission onusienne au Mal...

Président Emmanuel Macron, « La France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés...

Restitution du patrimoine africain, fin du franc CFA, lutte contre le terrorisme, relations entre la France et l’A...

Présidentielle au Burkina : L’insécurité, préoccupation commune des candidats...

Aucun candidat n’a battu campagne dans les zones en proie au terrorisme au Burkina Faso. La plupart promettent de mene...

Mali : attaques terroristes sur le pont de Parou « 116 morts, 28 véhicules incendiés et 6 autres ...

Au centre du Mali, le bilan des attaques terroristes au niveau du pont de Parou sur la route de Koro dans la région de ...