Culture malienne: des acteurs qui se battent dans un milieu pas forcement favorable

La culture, dit-on, c’est ce qui vous reste lorsque vous avez tout perdu. C’est le seul moyen de s’identifier parmi d’autres personnes, d’autres milieux… Au Mali, la culture est diverse et très riche, mais sa valorisation et sa sauvegarde sont peu mises à l’honneur.

Bamako, aussi grande qu’elle soit, compte très peu de centres de valorisation ou de sauvegarde de la culture du pays. Entre autres, citons le Centre culturel Bonba, l’espace culturel La Passerelle et le Musée national, qui est un espace étatique. Pour savoir ce que l’on y fait, nous avons été voir de plus près le Blonba.

100 acteurs culturels

Drissa Samaké, administrateur du complexe culturel, qui existe depuis 1998, explique qu’il est spécialisé dans la création artistique et celle de spectacles vivants : théâtre, danse, …Depuis 20 ans, Blonba essaie d’apporter sa contribution à la construction de l’édifice. Il en est à une vingtaine de créations artistiques de sa création à nos jours, dont des pièces qui ont fait le tour du monde et d’autres qui ont fait celui de l’Afrique, de l’Europe et de l’Amérique (comme la participation au festival d’Ottawa, au Canada). Plus de 100 acteurs culturels, artistes, comédiens, humoristes,… y ont été formés, principalement des jeunes. En ce moment, une trentaine d’acteurs culturels de plusieurs corps de métiers sont en formation à Blonba (humoristes, Dj, vidéastes…) et ils ont pour la plupart moins de 30 ans. Blonba travaille aussi avec des artistes de renom, comme Michel Sangaré, Bougouniéri, Adama Bagayogo et d’autres, ce qui montre que l’espace n’est pas hermétiquement fermé aux plus âgés, qui peuvent aussi apporter leur expérience.

La culture, socle du développement

L’espace culturel Blonba travaille beaucoup avec les ONG (SNV, Oxfam, Confed…). Il a été soutenu dans l’une de ses créations par la Première dame de l’époque, mais son plus grand partenaire est le secteur privé. La raison est que la plupart des créations est centrée vers l’éducation citoyenne, et donc les ONG qui évoluent dans ce sens. « Le Mali est culturellement plus dense que les États-Unis. Nous avons différentes contrées qui ont différentes manières de voir les choses, de traditions différentes, de cultures différentes. 0,02% du budget national, c’est tout ce bric à brac qui a fait la richesse du Mali, mais nous ne l’exploitons pas. Si les USA sont riches aujourd’hui, c’est grâce à la culture, deuxième générateur mondial de richesses aujourd’hui.

« On doit renforcer notre richesse culturelle »

Si on ne renforce pas cette richesse culturelle chez nous, nous allons nous perdre dans le concert des Nations, avec seulement 0,02% du budget national. Cette mauvaise vision des choses fait sonner le glas, car, pour qui connait notre patrimoine culturel, on sait qu’il peut nous faire accéder à de nombreuses choses. Lorsque l’on voit que c’est ce département qui a le budget le plus bas des instances de gestion, cela donne à réfléchir. « Nous lançons un appel aux autorités de ce pays pour qu’elles appuient les organismes culturels et les entreprises qui essayent de redorer le blason malien en matière d’activités culturelles », plaide Drissa Samaké.

Par Youssouf AG Ibrahim

Lire aussi

Mali-Burkina Faso: retour sur l’opération qui a permis de libérer les otages enlevés au Benin...

Drones de surveillance, hélicoptères de combats, avions de chasse F-16, avions de largage des parachutistes, plusieurs...
Signature, Accord de paix, Mali,

Mali : accord pour la paix, quatre ans après, la paix reste un mirage...

Voilà quatre bonnes années que le Mali a signé un accord pour la paix et la stabilité le 15 mai 2015 avec des groupe...
Opération, Barkhane, Mines artisanales, Sahel, Mali,

Mali : « c’est l’arme des lâches », l’opération « Barkhane » face aux mines artisa...

Les engins explosifs improvisés, principale menace contre l’armée française au Sahel, soulignent le caractère vici...
Rencontre, Accord politique, Boubacar Alpha Bah, Gouverneurs, Elections, Mali,

Mali : mise en œuvre de l’accord politique, le ministre chargé de l’administration du territo...

‘’La réussite des réformes politiques et institutionnelles,  le dialogue politique, stabilisation du pays en trou...