Des djihadistes suspectés de l’assassinat de 42 personnes dans la région de Ménaka

Du 11 au 12 décembre dernier, des hommes armés sur des motos ont attaqué plusieurs campements touareg de la communauté Daoussak dans la localité de Tissalatene, région de Ménaka. Ces attaques ont fait plusieurs morts et risquent de réveiller le cycle des violences inter communautaires dans cette région située à la frontière entre le Mali et le Niger.

« Entre l’ouest de la localité de Tinabaw (20km de Ménaka) et celle de Tabangout-Tissalatatene( près de 50km de Ménaka) quarante-deux (42) civils ont été exécutés dans leurs campements parmi lesquels deux enfants de moins de huit(8) ans », annonce Moussa AG Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA).Les personnes tuées sont tous membres du MSA, un groupe d’auto défense de la région de Ménaka qui combat l’Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS) présent cette zone.

Lire aussi

Mali: discours à la nation du président IBK « la Cour constitutionnelle sera remembrée et mise...

Maliennes, Maliens, Respectés hôtes du Mali, Comme moi, vous avez tous noté les actes de contestation portés par une...

Mali : Boubou Cissé, ou l’histoire secrète de la corruption...

Dans le système malien, le ministre de l’économie et des finances est techniquement le chef du gouvernement, car aya...

Burkina-Faso : au moins 180 corps sans vie retrouvés dans des fosses communes à Djibo...

Les dépouilles d’au moins 180 hommes ont été retrouvées dans des fosses communes dans le nord du Burkina Faso,...

Mali : la France demande la libération de l’opposant malien Soumaïla Cissé...

La France a demandé ce mercredi 8 juillet 2020, la libération du député et opposant malien Soumaïla Cissé, porté ...