Des djihadistes suspectés de l’assassinat de 42 personnes dans la région de Ménaka

Du 11 au 12 décembre dernier, des hommes armés sur des motos ont attaqué plusieurs campements touareg de la communauté Daoussak dans la localité de Tissalatene, région de Ménaka. Ces attaques ont fait plusieurs morts et risquent de réveiller le cycle des violences inter communautaires dans cette région située à la frontière entre le Mali et le Niger.

« Entre l’ouest de la localité de Tinabaw (20km de Ménaka) et celle de Tabangout-Tissalatatene( près de 50km de Ménaka) quarante-deux (42) civils ont été exécutés dans leurs campements parmi lesquels deux enfants de moins de huit(8) ans », annonce Moussa AG Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA).Les personnes tuées sont tous membres du MSA, un groupe d’auto défense de la région de Ménaka qui combat l’Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS) présent cette zone.

Lire aussi

Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...