Des milliers de «poissons pénis» échoués sur une plage en Californie

C’est un spectacle auquel les promeneurs de la plage de Drakes Beach, au nord de San Francisco, ne s’attendaient certainement pas. Selon le site Bay Nature, des milliers de «poissons pénis» se sont échoués sur cette plage après une énorme tempête.

Ces poissons qui mesurent environ 25 cm sont en réalité des vers ayant la forme d’un pénis, dont le nom scientifique est Urechis unicinctus. Aussi appelés «gros vers aubergiste» ou «poisson pénis», on les trouve du sud de l’Oregon jusqu’à la Basse-Californie.

Dans la revue Bay Nature, le biologiste Ivan Parr explique que ces animaux vivent dans des terriers en forme de U creusés sous le sable, dans les eaux profondes. Mais les récentes tempêtes ont provoqué des vagues qui ont balayé les couches de sable, laissant ces vers exposés.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel échouage a lieu sur la côte ouest américaine après de fortes tempêtes. Les animaux, comme les mouettes, les loutres ou encore les otaries raffolent de ces poissons. Cet animal est également très apprécié par les humains, en Asie, où il est consommé sous forme de raviolis en Chine, ou comme plat de poisson en Corée du Sud et au Japon.

lefigaro

Lire aussi

Cadi Kidal

Mali : mort de Cheikh Hamdi, le grand cadi qui maintenait le consensus dans l’Adagh et le Tillemsi...

La nouvelle de la mort de Chaikh Hamdi Ould Mohamed Lamine KOUNTA, ce 2 avril a été annoncée en premier lieu par Algh...

Coronavirus : un seul test et non des exercices physiques...

Il y a des fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux pour ce qui concerne le test lié à la maladie d...

Burkina-Faso : 394 milliards pour lutter contre le Covid-19...

Le président Rock Marc Christian Kaboré a annoncé jeudi soir 2 avril, le déblocage de plusieurs milliards de FC...

Tchad: pour avoir enfreint les mesures contre le Covid-19, une jeune homme trouve la mort...

Une personne a trouvé la mort tandis que deux autres ont été grièvement blessés, hier 2 avril, pour ne pas avoir re...