Détournement des 401 millions de F CFA à l’office du Niger au Mali : le Syndicat autonome de l’Office charge le ministre Baber Gano

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SAON RELATIF A LA CONVOCATION DU SAON AU POLE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

Le Syndicat Autonome de l’Office du Niger (SAON), pour la manifestation de la vérité, informe l’opinion nationale et internationale que, dans l’affaire de détournement de fonds public, atteinte au bien public et faux et usage de faux, opérée à l’Office du Niger et dont les mis en cause sont Me Baber Gano bénéficiaire, le PDG de l’Office du Niger et son DAF ordonnateurs de dépense et le Chef Service Juridique qui a fait les prises en charge, le SAON a été donc convoqué ce mercredi par le Pôle Économique et Financier du Tribunal de la Commune III de Bamako.

Le SAON a été entendu, durant de nombreuses heures en qualité de témoin par des Officiers et sous-officiers de gendarmerie (Un Colonel, Un Commandant, Un Lieutenant et Un Adjudant-Chef) et Un élément de la Police Nationale.

Le SAON se félicite du sérieux, de la courtoisie et du professionnalisme par lesquels la Brigade du Pôle Économique et Financier a opéré l’audition de ses éléments.

Le SAON a fait ses dépositions avec des éléments de preuve sur l’atteinte au bien public portant sur 401 millions de F CFA ( 354 865 682 F du côté des Impôts et 46 millions du côté de l’INPS) et le faux de certains documents notamment, la Décision du Ministère de l’Économie et des Finances- Direction Générale du Budget prétendument signée le 20 décembre 2016 en référence à une demande de fonds du PDG-ON en date du …….27 Décembre 2016 et qui semble octroyer à l’Office du Niger 3 548 656 829 F pour éponger ses arriérés d’impôts et sur lesquels l’avocat Me Baber Gano a prélevé illégalement 10 %, au mépris même de son contrat d’assistance judiciaire légal qui lui permet juste, au cas où il recouvre de l’argent à l’ON, de bénéficier de 2,5 %).

Le SAON a fait part également du rapport de l’Audit Interne même de l’Office du Niger, fort de 14 pages sur les malversations et autre faux contenus dans cette affaire qui pouvait atténuer l’importance de l’évasion des fonds publics avant ce contrôle externe qui vient de s’entamer.

Le SAON tient à remercier le Procureur du Pôle Économique et Financier de la diligence par laquelle il a fait évoluer cette affaire depuis son appel à témoin d’il y a moins d’un mois et qui tient promesse.

Le SAON dont la devise est LIBERTÉ & ACTION salue tous ses militants pour leur sens du devoir, malgré les brimades et persécutions qu’ils subissent de la part des mis en cause sous le contrôle de l’administration qu’ils exercent en ce moment et qui sont inhérentes dans la vie syndicale.

Ségou le 3 Octobre 2019
Pour le Bureau
La Secrétaire à la Presse et à l’Information
A. Maiga

Lire aussi

Mali : Projet de loi sur la liberté religieuse au Mali : Les associations islamiques sortent les gr...

Les associations islamiques du Mali sortent les griffes contre le projet de loi portant organisation de la liberté reli...

L’armée suédoise dupée par un «officier» avec un faux diplôme...

Un Suédois qui a obtenu un emploi dans l’armée en utilisant de faux pouvoirs a été promu officier d’éta...

Dmitri Medvedev annonce la démission du gouvernement russe...

Le Premier ministre russe a présenté ce mercredi au président Vladimir Poutine la démission de son gouvernement. Cet...

Mali : une dizaine de terroristes et 3 poseurs d’ EEI arrêtés par les FAMas...

Hier, le 14 janvier 2020, les FA-MAS en partance sur Mondoro ont surpris des poseurs de mines (Engin Explosif Improvisé...