Diafarabé (cercle de Ténenkou) : l’armée Malienne démantèle une base jihadiste, au moins 3 chefs terroristes arrêtés

Armee malienne. @DR
Armee malienne. @DR

Selon des sources sécuritaires, l’armée malienne a démantelé hier lundi 19 décembre 2016 une base terroriste à Diafarabé, commune située dans le cercle de Ténenkou, région de Mopti. C’est dans cette zone que sévit le Mouvement de libération du Macina de l’extrémiste Amadou Kouffa. A en croire nos sources, plusieurs chefs terroristes avaient réussi à s’en fuir, mais ils ont été retrouvés et arrêtés aujourd’hui mardi. On parle d’au moins trois chefs terroristes arrêtés.

Leur transfèrement à Bamako serait en cours. Aucune victime n’a été signalée. Pendant que l’armée procédait à l’arrestation de ces terroristes à Diafarabé ce mardi matin, au même moment, des bandits (on parle de deux) ouvraient le feu au marché de bétail de Hombori (toujours dans la région de Mopti). Il était 10h15mn quand les deux bandits étaient en train de faire des tirs au marché de bétail.

Selon nos informations, il n’y a pas eu de victime en partie grâce à la promptitude de la gendarmerie nationale dont la réaction a été efficace. Cela a contraint les assaillants à se replier dans la brousse. Le calme est revenu, et les populations vaquent à leurs occupations.

A. Diakité

Source: Malijet

Lire aussi

Mali : Quand la maladresse de la ministre française des armées dévoile … Les visées impériali...

«Nous avons décidé de créer une unité de forces spéciales européenne. Dès 2020, les forces spéciales française...

Mali: Hommage aux soldats Maliens...

Au soldat inconnu Il est parti en embrassant les pieds de maman N’Ma a fait ses dernières bénédictions Il est parti...

Force conjointe du G5 Sahel : 25 terroristes neutralisés au cours d’une opération d’envergure...

Les premières semaines du mois de novembre ont été marquées par une opération d’envergure menée par la Force con...

Burkina Faso: la France augmente son niveau d’alerte sécuritaire...

Nouvelle mise à jour de la carte du Burkina Faso par le ministère français des Affaires étrangères. Les zones en ja...