Dialogue national au Mali: les débats se penchent sur la laïcité

Plus de 90% des Maliens sont de confession musulmane. La cohabitation avec les petites communautés catholique et protestante est plutôt pacifique, mais au Dialogue national inclusif, le représentant des catholiques et des protestants a pris la parole pour réclamer toute la place que méritent ces minorités religieuses, au nom de la laïcité.

Lorsque le président du Mali commence un discours officiel, comme lors de l’ouverture du Dialogue national inclusif, il cite un verset du Coran. Le représentant des communautés catholique et protestante du Mali au Dialogue national inclusif, estime qu’il doit éviter cela.

« Le président de la République habite la fonction présidentielle. Il a une religion. Mais lorsqu’il agit en tant que président de la République, il n’a pas de religion, parce que le président de la République n’a pas de religion », détaille Daniel Coulibaly.

Au Mali, si la majorité écrasante de la population est de confession musulmane, il n’y a franchement pas de tensions visibles entre un musulman, catholique et protestant. Mais pour le représentant de ces deux dernières catégories de croyants au Dialogue national inclusif, l’attention est de mise, il ne faut pas trop tirer sur la corde.

« On est en train de trop tirer sur des mots. Les religions, il n’y a pas de majorité ou de minorité. La laïcité. C’est un principe », estime Daniel Coulibaly.

Au nom de ses coreligionnaires, il n’est pas en faveur de la proposition faite par un représentant du Haut Conseil islamique, lors d’un débat, que le président de la République prête serment sur le livre saint de sa confession.

Rfi

Lire aussi

Mali : gestion de la transition, les attributions du vice-président colonel Assimi Goita...

Le président de la Transition, Bah N’daw a, dans un décret publié le 16 octobre dernier, précisé les attributions...

Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali...

Le Premier régiment de chasseurs de Thierville se prépare à partir en opération extérieure. Des escadrons seront d...

Mali : Corollaires du coup d’Etat d’août dernier, « Soumi Champion » se révèle le plus heur...

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le président du parti Union pour la République et la Démocratie (UR...

Mali : mise en œuvre de l’accord d’Alger, Sans le recouvrement de l’intégrité territoriale,...

Depuis plus de six ans (mai 2014) que Kidal et sa région se sont mises en marge de la République, hypothéquant ainsi ...