Dialogue national et inclusif en Guinée Conakry : Toutes les questions abordées, sans tabou

L’ambassade du Mali en Guinée Conakry a servi de cadre de l’organisation du dialogue national et inclusif. Cette initiative a été prise par l’ambassade du Mali grâce à la bonne collaboration du Conseil Supérieur de la Diapora Malienne (CSDM) et le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME). L’objectif visait  à informer  les maliens de l’étrangers sur la participation  de ces deux  faitières. C’était ce lundi 21 octobre 2019, sous la présidence de l’ambassadeur M. Modibo Traoré, accompagné par le président du CSDM, Chérif Mohamed Haidara et entre autres.

Les objectifs du dialogue national inclusif sont, échanger sur les questions de préoccupation des Maliens, aborder les réformes institutionnelles et s’approprier l’accord pour la paix et la réconciliation de 2015.

Selon l’ambassadeur, depuis 2012, le Mali est confronté  à un problème multidimensionnel, les maliens ont décidé de se parler pour trouver une solution à cette crise et c’est pourquoi beaucoup de maliens ont décidé d’organiser un dialogue national et inclusif pour la sortie de crise. Il y’a six thèmes à débattre, poursuit-il, tel que la gouvernance, la sécurité, la jeunesse, le sports et entre autres. Depuis un bon bout de temps le dialogue a commencé, donc maintenant c’est le tour des ambassades qui se fait sans inclusion.

Pour terminer, il a demandé à tous les maliens résidant en Guinée de venir participer activement à ce dialogue tant important.

Dans son introduction, le président du CSDM, Cherif Mohamed HAÏDARA a souligné le rôle  joué par le CSDM dans l’apaisement du climat politique qui, selon lui, a donné naissance au Dialogue politique Inclusif baptisé Dialogue National Inclusif.

Selon lui, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita se montre déterminé pour faire converger toutes les forces vives de la nation autour du dialogue national inclusif.

Comme vous le savez, depuis 2012, le Mali traverse une crise multidimensionnelle, la diaspora malienne étant une association apolitique à but non lucratif qui est le CSDM, ils ont émis un souhait que les maliens se parlent afin de trouver les solutions aux problèmes auxquels nous sommes confrontés. Pour lui, un triumvirat a été mis en place pour conduire ce dialogue, 24 pays ont été choisis pour tenir le dialogue en ce qui concerne la diaspora et la Guinée Conakry en fait partie a-t-il dit.

Par ailleurs, le président du CSDM a exprimé sa reconnaissance au Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta et  le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, qui ont  accepté la médiation du CSDM en sursoyant  à leur égo pour l’intérêt du Mali En effet, après cette intervention du CSDM,  les deux hommes se sont  rencontrés. Lesquelles se sont soldées par la  décrispation du climat politique  et  un accord  politique de gouvernance à l’origine de la formation du gouvernement Boubou Cissé.

Ainsi, il a insisté sur  le rôle important de la diaspora malienne dans la vie socio-économique du Mali en faisant sept propositions  allant dans le sens de la  défense des intérêts de la Diaspora car 1 malien sur 3 vit à l’étranger et ils apportent plus de 800 milliards de FCFA par an  au Mali.

Par ailleurs, le président du CSDM a exprimé sa reconnaissance  à l’ambassadeur, au Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, d’avoir pris l’initiative du dialogue national inclusif.

Se montrant disponible et prêt à accepter tout pour l’intérêt du Mali, le président du CSDM, a  réaffirmé à ses interlocuteurs qu’il ne se lassera jamais de tendre sa main et de continuer à discuter avec tous.

Il faut noter que l’atelier de validation des TDR du dialogue national inclusif qui a duré deux jours et  a été marqué par l’absence notoire du président du Haut conseil  des maliens de l’extérieurs (HCME), Habib Sylla.

maliweb

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...