Dr. Bocar Tréta lance un ultimatum à l’opposition : « Je dis que notre opposition est une opposition déstabilisatrice. Son action a toujours été de déstabiliser notre pays…»

 

Bocary Treta. @DR

Après 3 ans de critique sur le régime d’IBK en place par l’opposition tonitruante, sous un grand mutisme du parti au pouvoir, le Président du Rassemblement pour le Mali (RPM), Dr. Bocar Tréta, est enfin sorti de ce mutisme pour faire une déclaration dans laquelle, il a touché de passage les responsables qui animent l’opposition dite républicaine, en ces termes : « Je dis que notre opposition est une opposition déstabilisatrice. Son action a toujours été de déstabiliser notre pays…». Cela, après avoir condamné les insultes et les injures à l’endroit du parti au pouvoir et notamment à la personne du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita par l’opposition ainsi que des individus malintentionnés, à propos de la signature supposée de l’accord de réadmission des migrants vivant en situation irrégulière en Europe. Le jeu politique est enfin engagé. Selon le président du parti RPM, Dr. Bocar Treta, IBK a été remarqué par son talent politique et son sens patriotique lors d’un congrès au 25 mai 1991, à l’issue duquel il était élu au poste de secrétaire aux relations extérieures. «Nous nous connaissons ici au Mali, on sait qui est qui dans ce pays et qui est capable de quoi. Je n’ai aucun complexe à vous dire que ceux qui attaquent aujourd’hui IBK, il est plus mieux qu’eux car il était le meilleur d’entre nous lors de ce congrès en mai 1991 », a-t-il martelé. Il a ensuite ajouté : « IBK est un homme d’honneur et digne depuis cette époque et ce n’est pas à plus de 70 ans qu’il va changer ce comportement. Donc les insultes et les injures à son égard et étant le Président de la République est une chose horrible. Ce n’est pas heureux et ce n’est pas ça la politique, et nous devrions savoir que même en politique il y a la morale ». Selon le patron des tisserands, l’opposition actuelle ne fait que des débats « méchants », destructeurs, anti-démocratiques et anti républicains contre les institutions de la République, et notamment contre le Président de la République : « Je dis que notre opposition est une opposition déstabilisatrice, son action a toujours été de déstabiliser notre pays(…) IBK sera candidat et il sera réélu malgré tout ce que les gens disent ».

Source : L’ANNONCE

Lire aussi

Tchad: le défi de l’accouchement dans la région de Kanem...

Dans la région de Kanem, situé au nord de Ndjamena, en plein désert tchadien, les indicateurs concernant la santé ma...

Les Etats africains organisent la riposte face au Covid-19...

Les ministres qui se sont réunis samedi à Addis-Abeba ont convenu de travailler ensemble pour un partage d’informati...

Mali: au moins 3 soldats tués dans l’attaque du camp militaire de Bambara Maoudé...

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq blessés dimanche 23 février lors de l’attaque d’un ...

Mali: le Premier ministre achève une visite de 2 jours dans la région de Mopti...

Après l’attaque de la localité de Ogossagou survenue à la mi-février, le Premier ministre malien Boubou Cissé...