Droit de l’homme : La force du G5 Sahel responsable d’exécutions sommaires à Boulkessy

G5 Sahel Nouachott IBK Mali

La force du G5 Sahel est responsable d’exécutions sommaires de 12 personnes, le 19 mai dernier à Boulkessy dans le centre du Mali. C’est la conclusion du rapport d’enquête de la MINUSMA.

Dans un communiqué de presse publié ce 26 juin, la Mission des Nations-Unies au Mali a annoncé les conclusions de son rapport d’enquête suite à la mort de 12 personnes sur le marché hebdomadaire du village de Boulkessy, dans le centre du Mali. Cette enquête a permis de conclure que, « le 19 mai, des éléments du bataillon malien de la Force conjointe du G5 Sahel ont sommairement et/ou arbitrairement exécuté 12 civils au marché de bétail de Boulkessy ». La MINUSMA affirme que ce rapport de cette enquête a été communiqué au Gouvernement du Mali qui n’a pas encore réagi pour le moment.

Douze civils maliens ont été tués le 19 mai dernier dans la localité de Boulékessi (nord), près de la frontière burkinabè, après l’attaque sur un marché d’un militaire malien. C’est en représailles à la mort de ce militaire que la force du G5 Sahel a attaqué le marché de ce village

Zones hors de contrôle

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes ont été en grande partie chassés et dispersés par une opération militaire lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU (Minusma), régulièrement visées par des attaques, malgré la signature le 20 juin 2015 d’un accord de paix censé isoler définitivement les djihadistes.

 Nord Sud Journal

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...