Ecole au Mali : le CNSP repousse l’agenda de l’application de l’article 39

Le CNSP a rencontré hier 31 août, une deuxième fois les syndicats signataires du 15 octobre à Kati. L’ordre du jour porte sur les échanges autour de l’application de l’article 39.

Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), après la rencontre du 24 août 2020, a repris langue hier avec la Synergie des enseignants de l’éducation sur les modalités d’application de l’article 39. Les négociations ont été âpres entre les deux parties.

Les militaires, nouveaux dirigeants du pays recommandent de repousser le timing de l’application de l’article 39. L’argument mis en avant est la crise sociopolitique et économique du Pays. Selon leurs propos le Mali est en phase de reconstruction et de surcroit sous l’embargo de la Cédéao. L’heure est à la mise en place urgente d’une transition de gouvernance.

Cette proposition n’emballe pas les enseignants signataires du 15 octobre 2016. Il s’agit là pour eux, d’un manque de  respect du statut du personnel enseignant.

Cependant, la Fédération des parents d’élève et étudiants du Mali souhaitent que le CNSP prenne en compte les conditions liées à la reprise des cours, car les élèves du Mali ont beaucoup peiné durant ces dernières années de grèves intempestives. Les parents d’élèves souhaitent considérablement l’application de la requête des enseignants et cela sans une remise en cause.

 Avec Mali Tribune

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...