Emmanuel Macron annule toutes ses cérémonies de vœux… sauf pour l’armée

Emmanuel Macron, annule, cérémonies de vœux, armée,

Alors que l’Elysée avait organisé une vingtaine de cérémonie de voeux en janvier 2018, Emmanuel Macron n’en tiendra qu’une en 2019, à destination des forces armées. La crise des gilets jaunes et l’organisation du grand débat national occupant l’espace politique de manière presque exclusive, le chef de l’Etat a décidé de pas charger son agenda.

Il ne faut pas chercher une quelconque volonté de « modernisation », mais bien une actualité qui secoue les habitudes protocolaires: Emmanuel Macron réduira au minimum la classique série des vœux du début d’année. La faute au mouvement des gilets jaunes et à l’implication massive de l’exécutif dans le grand débat national censé ouvrir une porte de sortie à la crise.

Il n’y aura qu’une seule cérémonie de prévue dans l’agenda, le 17 janvier, où le chef de l’Etat présentera ses vœux aux armées sur la base militaire 1er régiment du train parachutiste, à Cugnaux, non loin de Toulouse. Exit par contre les vœux à la presse, au monde rural, aux bureaux des assemblées  ou aux ambassadeurs qui rythment l’agenda du président au mois de janvier. Emmanuel Macron n’y avait d’ailleurs pas fait exception en 2018 lors de son premier mois de janvier à l’Elysée puisqu’une vingtaine de réceptions avaient été organisées.

L’Elysée explique, selon une interprétation de France info qui a contacté la présidence, que « les autres cérémonies sont considérées comme aussi inutiles que chronophages » et que seule la Défense est donc un interlocuteur suffisamment pertinent pour se voir adresser des voeux lors d’une événement officiel.

Pourtant, Emmanuel Macron sera bien présent et au contact de la population en cette période de vœux. La semaine prochaine, l’Elysée doit faire parvenir la lettre aux Français annoncée lors des vœux du 31 décembre. Le président de la République va aussi, selon LCI, effectuer une série de rencontres avec des maires de Normandie le 15 janvier.

France-Soir

Lire aussi

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...

Mali : les avocats de Sanogo et ses compagnons ont déposé une demande de libération de leurs clie...

Sanogo et ses compagnons attendent impatiemment la décision de la justice malienne au sujet de leur libération en vert...

Guinée : la date des élections à venir ne fait pas consensus au sein de la Céni...

En Guinée, les élections pourraient se tenir fin décembre, avec un an de retard, affirme le président de la Commissi...