Entrepreneuriat au Mali : près de 15 millions de francs FCA pour la formation de 25 jeunes de Tombouctou

L’Association Mandela Washington Fellowship Alumni du Mali (MWFAAM) formera  25  jeunes de la région de Tombouctou en business disruptif en janvier 2019 . Les bénéficiaires seront outillés au modèle américain de gestion de business.

En janvier prochain 25 jeunes entrepreneurs de la région de Tombouctou seront formés sur le modèle américain de gestion d’entreprise axé sur le business disruptif. L’initiative vient des anciens boursiers du prestigieux programme Mandela Washington fellowship du Mali réunis au sein de l’Association Mandela Washington Fellowship Alumni Association of Mali (MWFAAM). Ces jeunes formés dans des universités américaines rendent service à leur communauté. Ils viennent de gagner une des plus grandes compétitions de subventions destinée aux alumna des programmes américains. L’annonce a été faite ce matin lors d’une conférence de presse tenue à Bamako.

25 000 dollars américains (soit 14 500 000 Francs CFA) seront injectés dans le programme de renforcement de capacité des jeunes de Tombouctou. Il permettra d’accélérer le business des jeunes sélectionnés. Bilaly Dicko, directeur exécutif du programme , « l’objectif visé est d’impacter l’économie de la région et cela ne peut se faire que par entrepreneuriat  jeunes. Cela va démotiver les jeunes à se faire enrôler dans des groupes terroristes », a-t-il précisé.

Les bénéficiaires attendent

La jeunesse de Tombouctou s’impatiente pour l’implémentation du projet. Plus de soixante candidatures ont déjà été reçues par la commission de sélection, selon un responsable du projet. Fondo Aldjoumatt est un jeune de Tombouctou. Il a postulé au programme. Ce jeune de 26 ans garde sa patience.  Pour lui, « cette initiative est salutaire. C’est un bonne nouvelle nous ». Il attend impatiemment la fin de la sélection pour se situer sur son sort. Malgré cela, il craint que l’initiative ne soit « sabotée » par l’insécurité en place.

Baba Abdrahmane est un infirmer, en service à Goundam dans la région de Tombouctou. Tous ces espoirs sont tournés vers le projet qui sera exécuté en debut d’année dans la ville mystérieuse. « Si je suis sélectionné, je pourrais bien démarrer  mon projet d’assistance aux malades », martèle t-il.

Pour les partenaires, la région de Tombouctou représente une partie vulnérable du territoire malien. C’est pourquoi « le projet est une approche efficace et appropriée pour une zone de post conflit », a souligné Ibrahim Camara de la Banque mondiale.

Sur la Toile, la nouvelle est relayée avec des encouragements. Journalistes et blogueurs postent sur leurs comptes  Facebook et Twitter des passages du projet lors de la conférence.

Gregory Garland à propos du projet l’autonomisation de la jeunesse de #Tombouctou « l’opportunité offertes à ces jeunes ira au-delà de leurs amis, leurs familles et leurs communautés, et renforcera les moyens de subsistance de #Tombouctou. #TYEP pic.twitter.com/3HYiNUttpt

— Abdrahamane Sissoko (@AbdraSissoko) 11 décembre 2018

Un projet d’impact

Le projet comprends trois volets : une phase académique, un stage de trois mois et un mentorat pour les bénéficiaires. Quinze personnes vont bénéficieront d’un stage professionnel de trois mois. Trois d’entre eux seront envoyés au Niger. Les autres seront placés dans des organisations partenaires à travers le Mali. Le meilleur entrepreneur sera primé d’une somme de 1000 dollars américains (600 000  francs CFA) pour accélérer son entreprise.

Mohamed Salaha

 

 

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...