États-Unis - Afrique : Big Brother à Sotchi

Avant le sommet Russie-Afrique, du 22 au 24 octobre, le département d’État américain a transmis une note verbale à plus d’une dizaine de pays africains.

Avant que les présidents du continent se rendent au sommet Russie-Afrique, du 22 au 24 octobre à Sotchi, les États-Unis n’ont pas hésité à leur manifester leur inquiétude. Selon nos sources, le département d’État a transmis une note verbale à plus d’une dizaine de pays africains dans laquelle il leur rappelait que Moscou et certaines entreprises russes sont soumis à des sanctions américaines. Il leur indiquait que la signature, à Sotchi, de contrats importants dans le domaine de l’armement et du nucléaire iraient à l’encontre de celles-ci.

Quelques jours après le sommet, le chargé d’affaires de l’ambassade américaine en poste dans un État d’Afrique centrale a même sollicité une audience auprès du ministre des Affaires étrangères de ce pays afin d’obtenir un compte rendu détaillé de la participation de la délégation nationale à Sotchi. Il souhaitait s’assurer qu’aucun contrat n’avait été signé.

Jeuneafrique

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...