États-Unis - Afrique : Big Brother à Sotchi

Avant le sommet Russie-Afrique, du 22 au 24 octobre, le département d’État américain a transmis une note verbale à plus d’une dizaine de pays africains.

Avant que les présidents du continent se rendent au sommet Russie-Afrique, du 22 au 24 octobre à Sotchi, les États-Unis n’ont pas hésité à leur manifester leur inquiétude. Selon nos sources, le département d’État a transmis une note verbale à plus d’une dizaine de pays africains dans laquelle il leur rappelait que Moscou et certaines entreprises russes sont soumis à des sanctions américaines. Il leur indiquait que la signature, à Sotchi, de contrats importants dans le domaine de l’armement et du nucléaire iraient à l’encontre de celles-ci.

Quelques jours après le sommet, le chargé d’affaires de l’ambassade américaine en poste dans un État d’Afrique centrale a même sollicité une audience auprès du ministre des Affaires étrangères de ce pays afin d’obtenir un compte rendu détaillé de la participation de la délégation nationale à Sotchi. Il souhaitait s’assurer qu’aucun contrat n’avait été signé.

Jeuneafrique

Lire aussi

Mali: l’ouverture du procès du présumé jihadiste Al-Hassan à la CPI, poursuivi pour crime de g...

Ce matin 14 juillet 2020, la Cour pénale internationale ouvre le procès d’Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mah...

Mali : Kaou Djim, «Boubou Cissé a du sang sur les mains»...

Dans une interview, Issa Kaou Djim, chef de la Coordination des mouvements associations et sympathisant de l’Imam ...

Mali: Karim Keita  » j’ai décidé, en toute responsabilité, de me retirer de la Présidence de...

DÉCLARATION DE KARIM KEITA, DÉPUTÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE Bamako, le 13 Juillet 2020 Chers Compatriotes, Notre p...

Urgent Mali: libération des chefs du M5 RFP...

Au Mali, les leaders du mouvement du 5 juin ont été libéré ce lundi 13 juillet alors qu’ils étaient arrêtés...